Régionales : Qui est Carole Delga, celle qui veut prendre part au débat en 2022 ?

 |  | 2341 mots
Lecture 12 min.
La socialiste Carole Delga a gravi rapidement tous les échelons en une dizaine d'années.
La socialiste Carole Delga a gravi rapidement tous les échelons en une dizaine d'années. (Crédits : Rémi Benoit)
Présidente du conseil régional d'Occitanie depuis 2016, la socialiste Carole Delga a pris une dimension nouvelle ces dernières années, et surtout ces derniers mois. Son entourage salue sa capacité de travail, tandis que ses détracteurs la réduisent à une simple communicante. Mais qui est-elle réellement et peut-elle jouer un rôle lors de l'élection présidentielle 2022 et après ? Portrait.

"Je n'oublie pas d'où je viens et je suis déterminée pour aller là où je veux aller", nous lance Carole Delga. C'est certainement ce positionnement qui a poussé la socialiste à faire l'improbable un mardi 9 juin 2015. Alors secrétaire d'État chargée du Commerce, de l'Artisanat, de la Consommation, et de l'Économie sociale et solidaire, elle annonce elle-même sur Twitter sa date de sortie du gouvernement pour se consacrer à sa candidature à la tête de ce que nous appelions à l'époque la super-région Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon.

Sans le dire, elle force son destin alors que d'autres noms sont évoqués pour représenter la gauche à ce scrutin comme la ministre du Logement de l'époque et la radicaliste de gauche, Sylvia Pinel, le président socialiste du département du Gers, Philippe Martin, mais aussi le dissident et maire de Montpellier, Philippe Saurel (battu en 2020 par Mickaël Delafosse). "C'est une femme de caractère", confirme Philippe Martin, qui fait désormais partie de son cercle proche. "C'était une chance incroyable qu'une femme puisse prendre la présidence d'une telle région, aux territoires très divers et aussi grande que certains pays comme l'Irlande. J'ai donc très rapidement fait le choix de la soutenir", se remémore-t-il. La suite, nous la connaissons. Mais il est vrai qu'à la veille du scrutin de 2015, les femmes à la tête d'un exécutif régional se font très rares, un avantage selon l'ancienne secrétaire d'État.

"Soyons clair, être une femme quarantenaire sur la décennie qui vient de passer c'est un atout. Ce qui est plus difficile pour une femme c'est d'accéder à un certain niveau de responsabilité, mais quand vous êtes à ce niveau de responsabilité et à compétences égales avec un homme, c'est un atout d'être une femme. Seulement, le parcours d'accès est beaucoup plus dur car nous devons prouver encore plus de choses et combattre les stéréotypes", témoigne-t-elle.

Lire aussi : Budget : Carole Delga conteste le rapport de la Cour des comptes

Les appartements de fonction ont été transformés en chambres d'accueil

Au-delà de l'opportunité sociétale que représente l'élection d'une femme à ce mandat, ce scrutin est l'occasion pour Carole Delga de revenir à ses origines. Née à Toulouse, le 19 août 1971, elle grandit et fait ses études en Midi-Pyrénées, entre la Ville rose et le Comminges, tout en vivant du côté de Martres-Tolosane, où elle y est élue maire en 2008, marquant de fait son entrée en politique. Hormis ses 12 mois passés à Bercy et dans la région parisienne, lors de son court passage au gouvernement sous François Hollande, sa maison d'enfance dans cette petite commune au sud de Toulouse est restée sa résidence...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/02/2021 à 20:27 :
errata
il fallait lire
" Qui est Carole Delga, celle qui veut prendre (sa) part du GATEAU en 2022"
' et eventuellement placer des copains coquins)
a écrit le 21/02/2021 à 13:51 :
Master en Droit des collectivités locales.. Bigre!
a écrit le 20/02/2021 à 18:24 :
Mme Delga est une femme politique plutôt dynamique, encartée au PS (ce qui n'a rien de honteux), élue a la tête de la région Occitanie grâce à un large support des écologistes, sur la base d'un discours très écolo: label 'territoire vert pour la transition énergétique', fort engagement en faveur de taxes sur les énergies carbonées, plutôt opposée à l'usage de la voiture particulière etc. Et puis... la crise du covid est arrivée: crise de l'aéronautique - le poumon économique de Toulouse et de Midi Pyrénées en général -, Airbus et tous les fournisseurs qui licencient en masse, fermeture annoncée aussi dans la filière auto avec l'usine Bosch de Rodez... Mme Delga voit avec effroi les recettes locales s'effondrer, le chômage exploser, les postes industriels bien payés disparaître... et tout son programme vert s'ecroule, faute de contribuables solvables (les méchants industriels). Mme Delga découvre de manière très concrète que lorsque des politiques passent leur temps à dénigrer un secteur économique, celui ci, une fois ses capacités de tolérance atteintes, finit par mourir; et là, trop tard, la poule aux oeufs d'or est morte. Mme Delà est aussi connue pour sa gestion de la fusion des régions Midi Pyrénées et Languedoc Roussillon qui, d'après la cours des compte (et France Inter à également fait une émission sur ce thème), s'est soldée par une explosion des coûts de fonctionnement du conseil régional (à l'opposé des objectifs d'économies): doublon des hôtels régionaux à Toulouse et Montpellier, navettes quotidiennes à grands frais entre les deux villes, embauches de personnel administratif pour gérer les deux entités qui doublonnent etc.
a écrit le 20/02/2021 à 13:29 :
"Régionales : Qui est Carole Delga, celle qui veut prendre part au débat en 2022 ?" Réponse: une opportuniste qui ne passerai pas dans ce genre de "canard" si elle pouvait être sincère sur un sujet!
a écrit le 20/02/2021 à 9:15 :
Mouais mais bon être socialiste quel handicape quand même hein !
a écrit le 19/02/2021 à 20:03 :
Je n'oublie pas d'où je viens et je suis déterminée pour aller là où je veux aller",

————

Lol
Le seul endroit conducteur des socialistes :
«  est le mur coronamicron »
Bref , c’est à cause de ces socialistes et ces républicains , cette crise là.( votre avidité de l’argent facile )
Le blocus du coronavirus mondiale continue car ça vous fait gagner des milliards.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :