Perseverance : un micro conçu à Toulouse va livrer les premiers sons de la planète Mars

 |  | 781 mots
Lecture 4 min.
Le microphone qui va écouter Mars a été conçu et fabriqué à Toulouse.
Le microphone qui va écouter Mars a été conçu et fabriqué à Toulouse. (Crédits : Isae)
Depuis Toulouse, l'Isae-Supaero a fabriqué, en collaboration avec l'Irap, un micro intégré à la Supercam du rover Perseverance qui doit arriver sur Mars, jeudi 18 février. Dans quelques jours, nous pourrons entendre pour la première fois des sons venus de la Planète rouge.

Écouter Mars n'est plus qu'une question de jours. Ce jeudi 18 février, le rover Perseverance doit atterrir sur la Planète rouge. Au sommet de son mat, l'engin dispose de la caméra laser Supercam conçue et fabriquée à Toulouse. La grande innovation par rapport à la Chemcam qui avait accompagné la mission Curiosity sur Mars, c'est que Supercam embarque un micro de trois centimètres de long pour entendre pour la première fois le bruit de l'atmosphère martienne.

"L'idée d'enregistrer des sons sur Mars n'est pas nouvelle. Mais les précédentes tentatives ont échoué. En 1999, l'atterrisseur Mars Polar Lander s'est écrasé avec son micro et en 2008, lors de la mission Phoenix par la Nasa, le micro était installé sur un instrument qui n'a pas été allumé sur la planète donc il n'a pas servi", expliquait à La Tribune il y a peu David Mimoun, enseignant-chercheur à l'Isae-Supaero et responsable...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/02/2021 à 19:31 :
Oui mais la NASA ne partage pas ses expériences, si peut être dans 20 ans ...grrrr
Comme la série One peace , beaucoup sont morts sans savoir la fin : ça fout les nerfs ...bref

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :