FPI Occitanie : réélu président, Stéphane Aubay dresse ses priorités pour l'immobilier toulousain

Réélu à la tête de la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI) Toulouse-Occitanie, Stéphane Aubay compte s'investir pour relancer la construction de logements neufs dans la quatrième ville de France grâce à une nouvelle procédure en amont du projet. Par ailleurs, la FPI France a confié à son antenne régionale le soin de repenser le concours des Pyramides, réputé au sein de la profession.

4 mn

Stéphane Aubay s'inscrit dans la continuité de son précédent mandat à la tête de la FPI Toulouse-Occitanie.
Stéphane Aubay s'inscrit dans la continuité de son précédent mandat à la tête de la FPI Toulouse-Occitanie. (Crédits : FPI // Rémi Benoit)

Les 52 membres de la fédération des promoteurs immobiliers (FPI) Toulouse-Occitanie viennent de renouveler leur présidence, pour un délai de trois ans. Sans surprise, le président de GreenCity Immobilier, Stéphane Aubay, a été réélu à la tête de l'instance représentative des constructeurs de logements neufs.

"Durant ce premier mandat, nous avons notamment renoué des liens forts avec la fédération du bâtiment et l'union sociale de l'habitat (...) Sur ce nouveau mandat, il y aura une volonté de continuité sur ce qu'on a fait, avec du sang neuf", explique le promoteur à la tête de la FPI régionale depuis novembre 2018 désormais.

Lire aussi 4 mnImmobilier bas carbone : la Toulousaine Anne Fraisse à la tête d'Urbain des Bois (Icade)

Au-delà de sa nomination donc, Élodie Galko a obtenu la première vice-présidence de l'organisation. "De nouveaux adhérents voulaient s'investir davantage", justifie Stéphane Aubay. Peu voire pas présent sur la région Occitanie pendant de longues années, le groupe Duval a recruté Élodie Galko en 2018 pour relancer son activité de promotion immobilière à brève échéance.

Lire aussi 3 mnComment le groupe Duval se relance à Toulouse

Par ailleurs, Patrick Saint-Agne, le prédécesseur de Stéphane Aubay à la présidence de la FPI Toulouse-Occitanie devient vice-président en charge du concours des Pyramides de la FPI.

Missionner pour repenser les Pyramides

Une dernière nomination loin d'être anodine. La Fédération des promoteurs immobiliers, au niveau national, a missionné son antenne régionale occitane pour redynamiser ce concours, qui distingue chaque année des programmes immobiliers selon plusieurs critères et dans diverses catégories.

Lire aussi 4 mnAvec sa stratégie BIM, le promoteur immobilier toulousain LP Promotion distingué

"En Occitanie, nos jurys sont très éclectiques, avec des journalistes, des prometteurs ou des professionnels de l'immobilier qui ne sont pas promoteurs. Ce côté ouvert du jury a certainement dû plaire. Puis nous devons rafraîchir le cahier des charges pour prendre en compte de nouveaux critères dans les dossiers, comme la qualité d'usage", poursuit Stéphane Aubay.

Celui qui veut faire de ce concours le show de fin d'année de la FPI en France espère avoir bouclé le nouveau cahier des charges pour le mois de mars, avant de tenir les jurys dans les régions entre août et septembre. Ce qui permettrait de tenir la cérémonie aux alentours du mois d'octobre 2022, pour sa première édition nouvelle version.

Une nouvelle procédure pour regagner la confiance des élus locaux

Plus localement, le président réélu de la FPI de région veut continuer à échanger avec les élus pour relancer la production de logements neufs, qui attend des niveaux inquiétants depuis plusieurs trimestres.

Lire aussi 5 mnImmobilier : face au risque de pénurie à Toulouse, les promoteurs attendent "un choc de l'offre"

"Dans les mises en vente, nous n'avons jamais atteint des niveaux aussi bas depuis 2008. La réalité de la baisse de production dans les logements neufs n'a pas commencé avec la crise sanitaire, mais est clairement liée à la baisse des permis de construire consécutive aux élections municipales", regrette le professionnel, malgré la mise en place d'un plan volontaire de la construction par les élus de Toulouse Métropole sur les 37 communes de l'intercommunalité.

Pour tenter de regagner la confiance des élus, et notamment ceux en charge de l'urbanisme, Stéphane Aubay porte avec son organisation la refonte de l'étape dite d'avant-projet. Lors de cette phase, qui consiste à soumettre aux services de l'urbanisme de la ville concernée le potentiel programme, les promoteurs auront dès janvier 2022 la possibilité de présenter et de défendre directement auprès des élus un projet beaucoup plus détaillé, dans l'espoir de rassurer et de convaincre sur sa nécessité.

Sur le territoire toulousain, les professionnels estiment le besoin annuel en logements neufs de 7.000 à 10.000 pour absorber la croissance démographique et migratoire dont fait l'objet la quatrième ville de France.

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.