Le nouveau président de l’université Toulouse 1 veut "rapidement" reconquérir l'Idex

 |  | 684 mots
Lecture 4 min.
Hugues Kenfack succède à Corinne Mascala à la tête de l'université Toulouse 1 Capitole.
Hugues Kenfack succède à Corinne Mascala à la tête de l'université Toulouse 1 Capitole. (Crédits : DR)
Tout juste élu à la tête de l’université Toulouse 1 Capitole, Hugues Kenfack veut relancer un établissement qu'il considère comme "complètement à l'arrêt" depuis quelques années. À court terme, l’objectif est de retrouver le label Idex, dont elle a récemment été écartée. Le nouveau président de l'établissement toulousain envisage également plusieurs changements au sein de l'administration, ainsi qu'un renforcement de l'équipe éducative.

"Nous nous sommes rendus compte que notre université était complètement à l'arrêt. Elle ne répond pas suffisamment aux mutations du monde universitaire. Ce dernier subit des changements. Ils peuvent être d'ordre institutionnel avec les nouvelles lois sur la recherche ou d'ordre pédagogique avec les ajustements nécessaires contre la Covid-19. Face à tout cela, notre établissement est en stagnation et avance lentement depuis quelques temps", explique à La Tribune le nouveau président de l'université Toulouse 1 Capitole (UT1) Hugues Kenfack.

La structure éducative accueille actuellement 21.800 étudiants dans les filières droit, gestion et économie. Mais la pandémie engendrée par la Covid-19 a entraîné plusieurs difficultés pour assurer les enseignements nécessaires.

Ré-obtenir le label IDEX

C'est pour repartir de l'avant que Hugues Kenfack a été élu d'une courte tête...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :