Jean-Marc Broto nouveau président de l'université Paul Sabatier

 |   |  299  mots
Jean-Marc Broto est professeur de physique à l'université Paul Sabatier depuis 1990.
Jean-Marc Broto est professeur de physique à l'université Paul Sabatier depuis 1990. (Crédits : Malik Lassoued)
Après plusieurs scrutins organisés fin 2019, lors desquels la majorité absolue n'avait pas été atteinte, le Conseil d’administration de l’université Paul Sabatier de Toulouse a élu, lundi 20 janvier, son nouveau président en la personne de Jean-Marc Broto.

Le Conseil d'administration de l'université Paul Sabatier à Toulouse s'était réuni lundi 20 janvier 2020 pour élire sa nouvelle direction. Jean-Marc Broto et Myriam Carcassès étaient candidats à la présidence de l'établissement.

Et c'est Jean-Marc Broto qui a été élu au premier tour de scrutin, avec la majorité absolue. Il a obtenu 19 voix pour contre quinze voix pour Myriam Carcassès vice-présidente déléguée au numérique de l'université Toulouse III - Paul Sabatier. Il succède ainsi à Régine André-Obrecht.

Un professeur de physique toulousain

Le nouveau président est professeur de physique à l'université Toulouse III - Paul Sabatier depuis 1990. Il enseigne dans des formations de physique et de matériaux du L1 au M2. Ses recherches portent sur l'étude des propriétés électroniques et magnétiques de la matière en champ magnétique intense. Il a notamment travaillé sur la magnétorésistance géante dans l'équipe d'Albert Fert (prix Nobel de physique 2007) au Laboratoire de physique des solides d'Orsay.

Directeur de l'UFR de physique chimie automatique (PCA) de 2007 à 2012, il a participé à la création de la Faculté des sciences et d'ingénierie (FSI) puis en a été le directeur de 2012 à 2016. Il a aussi été président de la conférence des doyens d'UFR scientifiques (CDUS) et a pris part à divers groupes de réflexion au ministère.

Depuis 2016, il est président du réseau de l'agence universitaire de la francophonie (AUF) des doyens de facultés de sciences francophones (CIRUISEF) et est responsable d'un projet ERASMUS Capacity Building doté d'un montant d'un million d'euros pour développer les licences expérimentales en Afrique de l'Ouest. Il est également vice-doyen, depuis 2019, de la formation en ingénierie des matériaux franco-chinoise commune à NEU (Northeastern University) et UT3.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/01/2020 à 22:08 :
Nous nous réjouissons de cette élection de Jean-Marc Broto
que nous apprécions au point de vue humain et au point de vue scientifique !

Dr Bernard Auriol
Nanou Auriol
Benjamin Auriol

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :