3D Aerospace utilise Galileo pour suivre la maturité des vignes

La startup toulousaine 3D Aerospace présente cette semaine au CES de Las Vegas son récepteur qui mobilise les données de géolocalisation Galileo pour cartographier le degré de maturité des grappes de raisin. En parallèle, elle planche sur un "Waze amélioré" qui fera l'objet d'une expérimentation à Toulouse en 2022 pour mieux repérer les anomalies sur les routes de la métropole.

5 mn

3D Aerospace utilise les données de géolocalisation Galileo pour évaluer le degré de maturité des grappes de raisin.
3D Aerospace utilise les données de géolocalisation Galileo pour évaluer le degré de maturité des grappes de raisin. (Crédits : Rémi Benoit)

C'est l'alternative poussée par l'Europe pour mettre fin à sa dépendance vis-à-vis du GPS américain. Le système de géolocalisation Galileo, aujourd'hui doté d'une vingtaine de satellites en orbite, est déjà utilisé par plus de 2,4 milliards d'usagers dans le monde. Mais au-delà des applications de cartographie sur les smartphones des particuliers, les données de Galileo sont mobilisées pour de multiples cas d'usage professionnels à destination de l'agriculture, des transports ou du secteur bancaire.

Un ancien de l'Agence spatiale européenne

Benjamin Kawak connaît sur le bout des doigts ce programme. Il a fait partie des équipes qui ont conçu les premières charges utiles des satellites Galileo au sein d'Airbus en Angleterre avant de poursuivre sa carrière chez l'Allemand OHB en charge du contrat général de fabrication des satellites puis au sein de l'Agence spatiale européenne. Après dix ans dans le spatial, il décide en 2018 de lancer la startup 3D Aerospace.

L'entrepreneur a mis au point un récepteur équipé de sept caméras et d'une antenne GNSS à installer sur l'avant d'un tracteur pour mieux suivre la maturation des cultures. Le système utilise à la fois les informations visuelles fournies par les caméras et les données de géolocalisation Galileo pour cartographier en haute définition les parcelles viticoles ou les champs céréaliers. Depuis une application accessible sur smartphone, l'agriculteur accède à une cartographie de ses vignes : plus la zone de culture apparaît foncée et plus les grappes de raisin sont denses et leur maturité est avancée.

"Notre solution permet un gain de temps direct aux vignerons en les aidant à géolocaliser plus précisément les parcelles de vignes où les grappes sont arrivées à maturité et savoir quand faire la récolte. Et puis, il existe des données inaccessibles à l'œil humain. Aujourd'hui, les vignerons réalisent des comptages manuels des grappes de raisin mais n'ont pas cette vision d'ensemble de leurs parcelles pour lancer des vendanges parcellaires, autrement dit des vendanges adaptées en fonction de la maturité des grappes de raisin", détaille Benjamin Kawak.

 L'innovation de 3D Aerospace est testée pour le moment auprès de deux grandes caves coopératives, Vinovalie dans le Tarn et Plaimont dans le Gers mais la startup compte aussi toucher des vignerons indépendants. Son modèle économique combine la location longue durée du logiciel et une commercialisation en fonction du nombre d'hectares de services additionnels. Elle compte sur sa participation cette semaine au CES de Las Vegas pour faire gagner en visibilité sa solution et décrocher de nouveaux clients.

En concurrence avec des drones et des capteurs IoT

Sur ce segment du suivi des récoltes, la jeune pousse doit faire face à une double concurrence : les solutions par drone et les capteurs IoT. De nombreuses startups ont déployé ces dernières années des drones pour optimiser le suivi des récoltes à l'image du Toulousain Abelio qui a conçu un engin équipé d'un capteur infrarouge pour limiter l'usage des pesticides. L'offre de capteurs d'humidité ou de température à destination des agriculteurs s'est également fortement développée comme l'illustre par exemple la création dans le Tarn de Sinafis à l'origine d'une sonde à installer au pied des vignes pour évaluer l'humectation des feuilles (startup rachetée récemment par le groupe Sirea).

Lire aussi 4 mnAgriculture connectée : la startup Sinafis rejoint le groupe Sirea

Une offre concurrentielle qui n'effraie pas le fondateur de 3D Aerospace. "Par rapport à une vue aérienne par drone, notre récepteur offre une meilleure visibilité pour le comptage et la détection des maladies sur les grappes de raisin à proximité du sol. Ensuite, les capteurs installés au pied des vignes donnent une estimation locale mais pas la vue d'ensemble possible avec notre solution."

Des cartes 3D pour l'arrivée des voitures autonomes

En parallèle, 3D Aerospace planche sur un deuxième cas d'usage à partir de son récepteur GNSS. L'idée est d'utiliser les données de géolocalisation Galileo pour développer un "Waze amélioré" capable de fournir des cartes en 3D de villes en repérant de manière plus précise les anomalies potentielles sur la route et mieux évaluer les temps de trajet. "Nous travaillons sur une expérimentation sur Toulouse courant 2022 pour géolocaliser l'ensemble des nids-de-poule sur la voirie. La solution pourrait être déployée aussi bien sur des bus que sur une flotte de voitures de la métropole mais aussi des camions poubelles ou des véhicules de livraison", ajoute Benjamin Kawak. 

Une innovation qui prend tout son sens dans la perspective de l'essor des véhicules sans chauffeur. Améliorer les données de circulation permettrait, d'après le créateur de 3D Aerospace, de diminuer le nombre de capteurs nécessaires à bord des voitures ou navettes autonomes.

Lire aussi 5 mnAprès la navette, EasyMile fera circuler un bus autonome en 2022 avec Iveco

Née dans l'incubateur de l'École des Mines d'Albi et désormais hébergée au sein de la pépinière d'entreprises de Toulouse Métropole, la startup 3D Aerospace compte huit collaborateurs. Un effectif amené à grandir si la jeune pousse concrétise d'ici mi-2022 une levée de fonds d'un million d'euros.

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.