Agriculture connectée : la startup Sinafis rejoint le groupe Sirea

 |  | 683 mots
Lecture 4 min.
Sinafis compte automatiser les systèmes d'irrigation.
Sinafis compte automatiser les systèmes d'irrigation. (Crédits : Sinafis)
La startup tarnaise Sinafis, à l'origine d'une sonde pour évaluer l’humectation des feuilles, vient d'être recapitalisée par la PME Sirea également implantée à Castres. Cette dernière compte s'appuyer sur la technologie de Sinafis pour automatiser les systèmes d'irrigation des cultures. Ces outils d'agriculture connectée permettent des économies d'eau et de réduire l'usage des pesticides dans les champs.

Fondée en 2016 à Castres, la startup Sinafis a annoncé fin novembre rejoindre une autre société implantée dans la ville tarnaise, la PME Sirea, spécialisée dans l'optimisation énergétique. "Il s'agit d'une recapitalisation. Le capital social de Sinafis était de 2.000 euros et nous l'avons fait passer à 100.000 euros en diluant les parts des anciens actionnaires", précise Stéphane Cabrol, le nouveau président de Sinafis.

Moins de pesticides et des économies d'eau

La startup développe des capteurs connectés d'humectation pour surveiller l'humidité des feuilles, des sols et de l'air ainsi que la température dont les données sont envoyées par le réseau bas-débit Sigfox. Olivier Plessis-Fraissard est maraîcher près de Montauban. Depuis quatre ans, il a installé sous ses serres de légumes les sondes imaginées par la startup...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :