Un gilet rafraîchissant dédié aux motards, l'innovation de Chill Ride

Après deux années de recherche et développement, la startup toulousaine lance la commercialisation d'un gilet pour les motards, à la fois rafraîchissant et chauffant. Chill Ride, portée par deux anciens élèves de l'Insa Toulouse, vient d'ouvrir une campagne de financement participatif pour son innovation. Les détails.

4 mn

Basée à Toulouse, la startup Chill Ride commercialise un gilet rafraichissant pour motards.
Basée à Toulouse, la startup Chill Ride commercialise un gilet rafraichissant pour motards. (Crédits : Chill Ride)

Apporter le confort de la climatisation, comme en voiture, mais à bord d'une moto. C'est toute l'ambition de la jeune entreprise Chill Ride, portée par deux anciens étudiants diplômés de l'école d'ingénierie Insa Toulouse.

"David Stas, l'autre co-fondateur de l'entreprise, est motard depuis quelques années. Il s'est ainsi rendu compte qu'il y avait un manque de solutions à l'égard de ce public, pour les périodes d'été. Les équipements de sécurité comme les gants et diverses tenues donnent très chaud durant cette période mais sont une nécessité pour assurer la sécurité des motards", raconte Arthur Bataille, le co-fondateur de la startup toulousaine.

C'est de cette manière que le duo se met à travailler sur un gilet rafraîchissant pour les motards. Après deux années de recherche et développement, et "plusieurs prototypes", admet Arthur Bataille, l'accessoire est sur le point d'être achevé. "Nous avons encore une petite partie électronique à finaliser aujourd'hui", précise l'entrepreneur.

Lire aussi 5 mnRachetée par des Toulousains, la marque de moto de luxe Brough Superior séduit le monde entier

Un système hydraulique intégré au gilet

Malgré ce travail en cours, l'entreprise - accompagnée par l'accélérateur WeSprint via le programme French Tech Tremplin - a déjà sélectionné une quinzaine de beta testeurs pour l'été à venir. "Ils vont rouler avec notre produit ces prochains mois et nous améliorerons notre produit en fonction de leurs retours attendus pour le mois de septembre voire octobre", commente le co-dirigeant.

Concrètement, cette quinzaine de motards va expérimenter un gilet à la fois rafraîchissant et réchauffant. Conçu à partir d'un tissu technique comme celui par exemple des cyclistes professionnels, cette pièce de prêt-à-porter nouvelle génération se porte sous la combinaison de sécurité du motard et permet ainsi de faire tomber la température jusqu'à 18 degrés l'été ou la monter à 38°C l'hiver.

"Cela fonctionne grâce à un circuit hydraulique directement brodé dans le gilet sans manche. À l'image des gilets "airbag" qui existent déjà, le système est ainsi relié de manière filaire à un petit boitier qui contient le système électronique. Celui-ci s'alimente directement par l'énergie générée par la moto et n'a donc pas besoin d'être rechargé avant utilisation", décrypte Arthur Bataille.

Des partenariats avec d'autres entreprises innovantes

Depuis quelques heures, cette technologie fait l'objet d'une campagne de financement participatif sur la plateforme KickStarter, avec laquelle la startup espère récolter 35.000 euros en 30 jours.

"Avec cette démarche, notre objectif est de faire une première preuve de marché auprès du grand public. C'est une étape importante aux yeux des investisseurs avant d'envisager une levée de fonds. Une autre étape qui sera importante pour nous afin d'enclencher une hyper-croissance chez Chill Ride", commente l'ancien étudiant.

Lire aussi 4 mnLes entreprises d'Occitanie peuvent à présent se financer par l'épargne citoyenne

Néanmoins, cette preuve de marche devra séduire fortement car la technologie a un coût important. "La première contrepartie pour obtenir le gilet sur la campagne de financement participatif est à 649 euros. Nous sommes sur un produit qui frôle le haut de gamme mais les motards ont un pouvoir d'achat plus élevé. Nous espérons vendre une centaine de gilets par cette opération", ajoute-t-il. Les donateurs qui auront fait ce choix devraient ainsi recevoir leur nouvel équipement au printemps 2022, la startup voulant attendre le retour des bêta-testeurs pour lancer la production.

D'ici là, Chill Ride compte nouer des partenariats avec des acteurs locaux qui travaillent également dans l'univers du motard et dont Toulouse n'en manque pas. "Nous avons déjà noué une collaboration avec Liberty Rider, qui développe une application mobile pour prévenir les secours en cas de chute d'un motard. Par ailleurs, nous discutons aussi avec EyeLights qui conçoit un GPS intégré à la visière du casque, ou dans le pare-brise des voitures", dévoile Arthur Bataille. Par ailleurs, la Ville rose héberge d'autres startups en la matière comme Road Light, qui développe un système de signalétique dorsale innovant, ou encore CX Air Dynamics qui propose un pantalon "airbag". Petit à petit, la quatrième ville de France se crée un écosystème innovant au service des motards.

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.