Les entreprises d'Occitanie peuvent à présent se financer par l'épargne citoyenne

Depuis quelques heures, n'importe quel citoyen peut devenir investisseur avec la plateforme Épargne Occitanie. Pilotée par l'acteur du crowdfunding WiSEED, en partenariat avec le conseil régional d'Occitanie et la CCI de région, cette dernière doit permettre aux entreprises du territoire sur des secteurs stratégiques de mobilier le surplus d'épargne post-Covid pour soutenir la relance. Présentation.

4 mn

Depuis quelques heures, la plateforme Épargne Occitanie est ouverte au grand public.
Depuis quelques heures, la plateforme Épargne Occitanie est ouverte au grand public. (Crédits : DR)

Depuis plusieurs semaines voire plusieurs mois, il le martèle, sans relâche. "Si nous parvenons à toucher même une petite partie, nous serons les rois du pétrole en Occitanie". Ces mots sont d'Alain Di Crescenzo, le président de la CCI d'Occitanie et celui-ci fait référence au surplus d'épargne généré par la crise sanitaire, entre craintes pour l'avenir et économies générées par les restrictions (limitation des voyages par exemple).

"Nous estimons à 180 milliards d'euros le surplus d'épargne des Français à la fin de l'année 2021. Si nous ramenons cela à la proportion de ce que pèse la région, c'est environ 18 milliards en Occitanie", poursuit le dirigeant toulousain. "Cette épargne est une faiblesse car elle n'est pas au service de l'économie réelle", complète Carole Delga, la présidente du conseil régional.

Selon leurs calculs, un seul milliard d'euros de cette épargne investi en Occitanie permettrait la création de 17.000 emplois sur le territoire. C'est ainsi qu'en février, le duo s'est mis en tête de créer un portail de financement participatif (ou de crowdfunding) à destination du grand public et pour le financement des entreprises de la région du Sud-Ouest. Comme révélé par La Tribune quelques semaines plutôt, la collectivité a choisi, suite à un appel d'offres, l'acteur toulousain du crowfunding WiSEED. "L'offre la mieux disante à l'issue de la consultation", selon Carole Delga.

Lire aussi : Financement participatif : la plateforme WiSEED lance une filiale dédiée à l'économie verte

Ticket d'entrée à partir de 100 euros

Depuis sa naissance en 2008, l'entreprise au rayonnement national a levé plus de 275 millions d'euros pour 635 projets accompagnés. Et l'initiative de la plateforme publique-privée "Epargne Occitanie" devrait lui permettre de prendre une nouvelle dimension.

"En quelques semaines, nous avons reçu 252 dossiers pour un besoin en financement à plus de 50 millions d'euros (...) Nous sommes étonnés par le nombre de dossiers reçus. Tous ne seront pas forcément accompagnés. Nous en garderons peut-être environ 40%", explique la présidente du conseil régional.

D'autres dossiers vont arriver au fil des semaines et des mois, étant donné que cette initiative doit être pérenne. Pour le moment, seulement onze projets sont disponibles en financement à l'ouverture du portail au grand public, mardi 27 avril, et d'autres sont soumis aux votes des internautes pour mesurer leur attrait. Parmi eux, figure le constructeur de petits aéronefs toulousain Aura Aéro qui cherche à collecter 1,5 million euros d'ici le mois de juillet pour son projet d'avion régional électrique. La volonté du trio porteur du projet est que, par un ticket à l'entrée plus faible que la moyenne, un maximum de personnes ait le moyen de participer à ces aventures entrepreneuriales comme celle de l'avion décarboné.

Lire aussi : Aura Aéro veut lancer un avion de transport régional électrique fin 2026

"Historiquement, chez WiSEED, le ticket moyen de nos investisseurs est de 800 euros. Dans le cadre d'Épargne Occitanie, le ticket d'entrée est fixé à 100 euros et 20 euros quand il s'agit du don. Mais il n'y a pas de montant d'investissement maximum arrêté. Nous plafonnons l'investissement possible quand il y a un risque de perte, mais c'est très rare", commente Mathilde Iclanzandirectrice générale adjointe de l'entreprise régionale de crowdfunding WiSEED.

Un taux de rendement annuel de 4 à 6%

Avant d'être soumis au financement des particuliers, chaque dossier fait l'objet d'un audit poussé de la part d'un comité d'investissement. Face au risque de perte plus faible que sur un marché financier classique, Epargne Occitanie promet d'offrir un taux de rendement annuel de 4 à 6%, soit bien plus que le livret A, le premier objectif des initiateurs du projet.

Pour obtenir une telle plus-value, en plus du don, les investisseurs ont la possibilité d'investir de deux manières : en Equity (prise de capital) ou bien en obligation (par du prêt). Afin d'avoir ces possibilités, une démarche d'inscription doit être entamée par l'investisseur sur le site internet au nom de l'initiative par souci de transparence sur les fonds injectés. Derrière, WiSSED, le conseil régional et la CCI Occitanie promettent la possibilité d'investir dans des projets économiques liés à l'environnement, aux énergies, à l'alimentation, la santé, le numérique et la mobilité.

Avec ce nouveau service, les trois partenaires espèrent lever 30 millions d'euros. Face à l'attrait suscité par Épargne Occitanie au regard du nombre de dossiers déposés, "je pense que nous allons vraiment dépasser ce montant", estime l'élue régionale.

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.