Avion hydride : Ascendance Flight Technologies lève 10 millions d’euros

La startup toulousaine Ascendance Flight Technologies, installée sur la terre d'innovations Francazal, vient de boucler une levée de fonds de 10 millions d'euros. Une opération qui doit lui permettre d'assurer le bon développement de son moteur hybride Sterna et un petit aéronef à décollage et atterrissage verticaux, aussi hybride, nommé Atea.

5 mn

Installée à Toulouse, la startup Ascendance Flight Technologies développe à la fois un moteur et un petit aéronef hybrides.
Installée à Toulouse, la startup Ascendance Flight Technologies développe à la fois un moteur et un petit aéronef hybrides. (Crédits : Ascendance Flight Technologies)

Deux et dix, qui font douze ! Après une première levée de fonds d'amorçage de deux millions d'euros en 2020, la startup toulousaine Ascendance Flight Technologies vient de boucler un second tour de table de 10 millions d'euros, selon un communiqué en date du 15 septembre.

Une opération que la jeune pousse, née en 2018 dans la région parisienne avant de venir s'installer à Toulouse l'année passée, est parvenue à réaliser grâce au soutien de quatre fonds d'investissements que sont Habert Dassault Finance, Celeste Management, M Capital, Kima Ventures et IRDI Capital Investissement. Des tickets ont également été apportés par des entrepreneurs et des personnalités du monde industriel, dont certains membres du nouveau board d'Ascendance Flight Technologies, composé notamment de Jean-Paul Hertman, l'ancien PDG du motoriste Safran, ou encore Jean-Christophe Kugler, l'ancien directeur des opérations Europe de Renault. Néanmoins, la startup ne souhaite pas communiquer l'identité de ses business angels.

"Elle est au-dessus (en montant, ndlr) de ce que nous visions au départ et c'est le résultat de plusieurs facteurs. Depuis la crise sanitaire, la technologie développée par Ascendance Flight Technologies connaît un engouement nouveau car il y a une prise de conscience que le secteur aéronautique doit et est en train de changer. Par conséquent, notre mission a pris beaucoup de poids", commente Jean-Christophe Lambert, CEO d'Ascendance Flight Technologies, co-fondateur avec trois autres anciens ingénieurs d'Airbus, impliqués au sein du projet E-fan de l'avionneur qui consistait à développer un aéronef tout électrique (et depuis arrêté).

Un moteur hybride pour plusieurs marchés

Et elle n'est pas des moindres, à savoir verdir le transport aérien par une technologie hybride, dans un contexte d'objectif d'avoir un avion français non polluant dès 2035.

Lire aussi 3 mnUn institut de recherche pour l'aviation durable va voir le jour à Toulouse

"Nous visons la décarbonation de l'aéronautique, mais notre vision est que cette décarbonation sera avant tout hybride. Le 100% électrique via des batteries est impossible techniquement, hormis pour les petits aéronefs jusqu'à quatre places. Aujourd'hui, nous avons déjà développé un système de motorisation hybride qui permet d'avoir 50 à 80% d'émissions polluantes en moins, qui peut remplacer les moteurs actuels. Pourquoi attendre cinq ans pour changer quelque chose alors que nous pouvons avoir un impact dès maintenant, tout en pensant à demain ?", expliquait quelques mois plus tôt à La Tribune Jean-Christophe Lambert.

Lire aussi 6 mnAéronautique : Ascendance Flight Technologies, l'avionneur qui mise sur l'hybride

Ascendance Flight Technologies propose aujourd'hui un moteur qui mélange à la fois une source électrique et thermique, une technologie nommée Sterna. Mais demain, à horizon 2028, le dirigeant veut que le kérosène soit remplacé par du fioul décarboné ou de l'hydrogène vert, offrant ainsi un moteur propre. Avec cette solution, dont le prototype finalisé à échelle 1 est attendu pour courant 2022, la jeune entreprise vise le marché des avions court et moyen courriers, celui des hélicoptères et des drones à forte capacité.

Lire aussi 4 mnUn drone à hydrogène liquide pour traverser l'Atlantique, ou le pari de Delair et de l'Isae

Un centre d'essais d'excellence prochainement

Mais Ascendance ne veut pas enfiler uniquement le costume de motoriste, mais aussi celui d'avionneur. Le système de motorisation hybride développé par ses soins, au-delà d'être commercialisé, va surtout servir à équiper le propre petit aéronef développé par l'entreprise surnommée Atea. De cinq places, d'une autonomie de 400 kilomètres et d'une vitesse de vol de 200 km/h, il sera un avion à décollage et à atterrissage vertical. Un prototype à l'échelle 1 est espéré pour le premier semestre 2023, avant un premier vol dans l'espace public à l'occasion des Jeux Olympiques de Paris, dans le cadre d'un partenariat avec ADP.

"Jusqu'à présent, pour nos deux produits, nous étions dans une phase de développement technologique, avec notamment du dépôt de brevet. Désormais, cette levée de fonds va nous permettre de lancer les phases de design et de pré-industrialisation", fait savoir le dirigeant.

Ce qui implique d'importants investissements matériels, avec parmi eux la création et l'ouverture prochaine d'un centre d'excellence d'essais à Muret sur 1.000 m2, tout en gardant un pied au sein de l'écosystème de Francazal, lieu où sont menés actuellement les premiers tests. D'ailleurs, la région Occitanie va accompagner l'entreprise dans cette opération à hauteur de 250.000 euros, car la collectivité a retenu ce projet dans le cadre de l'appel à manifestation d'intérêt sur l'avion décarboné et léger. "Ce déménagement va nous permettre d'augmenter notre capacité d'essais et de prototypage", précise le dirigeant.

Par ailleurs, les 32 salariés de la startup vont accueillir entre 10 et 20 nouveaux collègues, des recrutements directement financés par le tour de table, afin d'accompagner cette nouvelle phase de développement de l'entreprise. Pour la suite, la direction d'Ascendance Flight Technologies réfléchit déjà à la réalisation d'une troisième levée de fonds, peut-être pour 2022.

Lire aussi 6 mnAura Aéro veut lancer un avion de transport régional électrique fin 2026

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.