La foncière toulousaine Thierry Oldak lève 132 millions d'euros

 |  | 859 mots
Thierry Oldak est à la tête d'un portefeuille de 250 millions d'euros d'actifs à travers GTO.
Thierry Oldak est à la tête d'un portefeuille de 250 millions d'euros d'actifs à travers GTO. (Crédits : Hélène Ressayre)
Avant l'émergence de la crise sanitaire, la foncière immobilière toulousaine GTO (Groupe Thierry Oldak), spécialisée dans les murs commerciaux en coeurs de villes, a bouclé un tour de table de 132 millions d'euros. Une somme qui doit lui permettre de doubler son chiffre d'affaires et de développer son portefeuille d'actifs, aujourd'hui évalué à 250 millions d'euros. Les détails de l'opération.

"Nous avons eu de la chance car avant la crise sanitaire et le confinement, ce financement n'aurait pas été débloqué", lâche Thierry Oldak sur un ton soulagé. L'entreprise qui porte son nom, le Groupe Thierry Oldak (GTO), a levé en fin d'année 2019 pas moins de 132 millions d'euros. Mais la communication autour de cette opération record pour la foncière immobilière toulousaine n'a débuté que récemment en raison du contexte sanitaire.

"L'opération s'est déroulée en deux étapes. Nous avons tout d'abord obtenu un prêt senior de 92 millions d'euros auprès de la Société Générale, puis un prêt junior de 40 millions d'euros auprès d'investisseurs privés", détaille à La Tribune Thierry Oldak, le président fondateur de GTO.

Grâce à cette opération, la foncière immobilière toulousaine compte développer ses acquisitions immobilières pour doubler de taille d'ici à cinq ans. "Plus nous sommes gros, moins nous sommes en danger", justifie le dirigeant. Actuellement, l'entreprise et ses 11...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :