Immeuble 244 : le groupe Thierry Oldak livre 15 000 m2 de bureaux à côté du Cancéropôle

 |  | 463 mots
L'immeuble de bureaux Le 244, situé à l'emplacement des anciens établissements Paul Boyé à Toulouse et réalisé par l'architecte Axel Letellier, a été livré à Allianz Real Estate France, ex groupe AGF, pour un investissement total de 27 millions d'euros. La commercialisation des 15 000 m2 est assurée par Arthur Loyd Toulouse.

Inauguré le 4 février dernier, en présence de Bernard Keller, vice-président de la Communauté d'Agglomération en charge du développement économique et Daniel Benyahia, adjoint au maire de Toulouse délégué à l'urbanisme, l'immeuble 244, situé route de Seysses, est la première réalisation de ce genre construite par le groupe Thierry Oldak : « Nous sommes, depuis la création de l'entreprise en 1998, un acteur du commerce. Nous n'avions jamais réalisé d'opérations de bureaux » rappelle-t-il.

Les déboires des établissements Paul Boyé Technologies ont fait le reste : « L'emplacement, en bordure de périphérique, me paraissait idéal : je le voyais déjà comme la « vitrine » sur la rocade du futur Cancéropôle de Toulouse, bien que celui-ci ne soit pas définitivement adopté. J'ai saisi l'opportunité d'acheter le terrain pour 2,5 millions d'euros en 2006, sans pour autant savoir précisément ce que j'allais en faire ! » Le marché de l'immobilier d'entreprise étant alors en bonne santé, le promoteur toulousain élabore un ambitieux programme de bureaux.

« J'ai travaillé pendant une année avec Olivier Austry, d'Arthur Loyd Toulouse, pour proposer le meilleur projet en fonction des besoins des entreprises et des investisseurs que nous avions ciblés, raconte-t-il. Nous avons finalement décidé de partir sur 15 000 m2 de bureaux ». Désireux de faire du 244 le symbole du renouveau économique du sud toulousain, Thierry Oldak rencontre plusieurs investisseurs avant de s'entendre avec Allianz Real Estate France, ex groupe AGF, pour un investissement total de 27 millions d'euros.

Placé au carrefour du périphérique et de l'autoroute vers Tarbes en zone franche urbaine (ZFU), le 244 est un immeuble d'un seul tenant qui aura nécessité 16 mois de travail à l'architecte du patrimoine Axel Letellier, du cabinet Lexa Conception, et à ses équipes. Construit en arc de cercle, il déploie une façade monumentale en paroi vitrée de teinte verte, sur quatre niveaux. Des cellules photovoltaïques y ont été incrustées afin d'agir comme brise-soleil. La commercialisation en location, assurée par Arthur Loyd Toulouse, a plutôt bien démarré, selon Thierry Oldak, avec 3 à 4000 m2 déjà loués.

Une première réalisation qui en appelle d'autres pour le promoteur toulousain : « Ce projet nous a donné de la crédibilité, confie-t-il. Depuis, nous avons été contactés pour des projets d'envergure comme celui du chemin Capelle, en face de l'école d'infirmières, où nous devrions livrer 15 000 m2 de bureaux Bâtiment basse consommation et Haute qualité environnementale en 2013. » Des bâtiments à haute qualité environnementale qu'il entend toutefois proposer à des prix raisonnables : « Nous aimerions ne dépasser 140 euros/HT le m2 à la livraison. »

Créé en 1998, le groupe Thierry Oldak, basé à Toulouse, a réalisé un chiffre d'affaires de 35 millions d'euros en 2009.

Jean Couderc

En savoir plus :
- http://thierryoldak.com/

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :