Pourquoi la marque Uniqlo s'implante à Toulouse ?

 |   |  383  mots
Le directeur France d'Uniqlo, Hidenori Nishino, n'avait pas caché son intention d'ouvrir un second magasin à Toulouse peu de temps après celui de Blagnac.
Le directeur France d'Uniqlo, Hidenori Nishino, n'avait pas caché son intention d'ouvrir un second magasin à Toulouse peu de temps après celui de Blagnac. (Crédits : Rémi Benoit)
La marque japonaise d'habillement Uniqlo a récemment annoncé l'ouverture d'un second magasin à Toulouse, après celui de Blagnac en novembre 2016. Il sera rejoint dans les prochaines semaines par une nouvelle boutique dans l'hypercentre toulousain. Un acte qui traduit la volonté d'Uniqlo de grignoter des parts de marché à la concurrence, quelques semaines après l'ouverture de Primark dans la Ville rose.

Jamais deux sans trois. Après des implantations à Montpellier, puis dans le centre commercial de Blagnac (31) en novembre 2016, la marque japonaise de distribution d'habillement Uniqlo vient d'annoncer l'ouverture d'un troisième magasin dans la région Occitanie.

Sans donner de date précise, l'enseigne internationale annonce une ouverture de sa nouvelle boutique "au printemps 2019". Ainsi, dans quelques mois, Uniqlo proposera ses produits, à quelques pas de la place du Capitole, au 3 rue du Poids de l'Huile à Toulouse. Une adresse connue pour avoir notamment accueille par le passé le siège du voyagiste toulousain Fram. Ce bâtiment historique de la Ville rose permettra au distributeur de profiter d'une surface de vente de 1 194 m2, répartie sur quatre étages. À titre de comparaison, celle de Blagnac n'est que de 625 m2.

Pour gérer cet espace, la marque japonaise a déjà lancé sa campagne de recrutement depuis quelques jours. Ainsi sur leur site, des offres de recrutement de vendeuses et vendeurs en CDI sont en ligne. Pour y postuler, l'entreprise demande "un niveau d'anglais professionnel", avec des postes à pouvoir dès janvier 2019. Au total, entre 40 et 50 postes vont constituer cette nouvelle équipe.

27 magasins en France

Malgré une implantation à proximité de Toulouse, le choix d'ouvrir un second magasin dans la ville elle-même traduit la volonté stratégique de conquérir des parts de marché supplémentaires.

Lors d'une interview en octobre 2016 à La Tribune, le directeur France d'Uniqlo, Hidenori Nishino, avait annoncé cibler "en priorité les grandes villes du sud de la France touristiques et dynamiques sur le plan économique, à l'image de Toulouse qui compte beaucoup d'étudiants et qui est portée par le succès d'Airbus".

Néanmoins, depuis son arrivée en France en 2007, la marque a ouvert des magasins dans plusieurs villes françaises de taille importante comme Lille, Lyon, Nice, Marseille, Paris, ou encore Strasbourg. Ainsi, Toulouse sera le 27ème magasin en France.

À ce jour, Uniqlo compte plus de 2 000 magasins dans 21 pays dans le monde. Une marque qui fait partie du groupe Fast Retailing, un groupe qui rassemble six autres marques d'habillement, à savoir Comptoir des Cotonniers, GU, Helmut Lang, J Brand, Princesse Tam-tam et Theory. Lors de l'exercice 2018, se terminant au 31 août dernier, Fast Retailing a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 16,9 milliards d'euros.

Lire aussi : Primark, une chance pour Toulouse ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :