Stefano Bortoli veut "maintenir le leadership mondial d'ATR"

 |   |  1194  mots
Le nouveau président exécutif d'ATR, Stefano Bortoli, s'est confié sur ses ambitions.
Le nouveau président exécutif d'ATR, Stefano Bortoli, s'est confié sur ses ambitions. (Crédits : Frédéric Scheiber)
À l'occasion des Trophées de l'Aéronautique 2019, organisés par La Tribune à l'Envol des Pionniers jeudi 17 octobre, le président exécutif d'ATR s'est exprimé sur ses ambitions pour l'avionneur. Une soirée au cours de laquelle plusieurs entreprises ont également été récompensées, dans diverses catégories, pour leurs réussites industrielle et managériale. Retour illustré sur cette 7ème édition.

Ses sorties médiatiques sont peu fréquentes voire très rares. Alors, à l'occasion de la 7ème édition des Trophées de l'Aéronautique, jeudi 17 octobre à l'Envol des Pionniers, le président exécutif de l'avionneur ATR, Stefano Bortoli, a accordé un entretien exclusif à La Tribune, organisateur de la cérémonie. Devant 400 acteurs nationaux de la filière aéronautique, il est revenu sur ses ambitions pour le premier constructeur mondial d'avions turbopropulseurs codétenus par Airbus et Leonardo un an après son arrivée en poste.

"L'aviation régionale, marché sur lequel nous sommes positionnés, est une niche dans l'aviation mondiale. Elle représente chaque année 12 à 13 % des avions vendus dans le monde, mais seulement 2 à 3 % en valeurs. Pour autant, nous avons le quasi-monopole sur ce marché des turbopropulseurs et nous avons l'ambition de maintenir ce leadership mondial. C'est ça être un vrai champion ! Le plus dur n'est pas de devenir le leader mais de le rester", a déclaré Stefano Bortoli.

À la tête de 1 400 employés dans le monde, lui et ses équipes ont réalisé un chiffre d'affaires de 1,8 milliard de dollars en 2018. Et depuis le siège social de l'avionneur basé à Blagnac (Haute-Garonne), le dirigeant se prépare à conquérir de nouvelles parts de marché.

"ATR est une petite compagnie mais nous sommes présents partout dans le monde et nous souhaitons renforcer notre présence aux États-Unis et en Chine, deux marchés qui nous résistent actuellement mais qui sont très différents. Pour le dernier, c'est un marché à fort potentiel pour ATR car il est quasi-vierge pour les avions régionaux... Nous sommes en pleine négociation avec les autorités régulatrices de l'aviation chinoise pour obtenir les certifications nécessaires à la mise sur le marché de nos avions là-bas. Nous espérons obtenir le feu vert au cours de l'année 2020. Pour ce qui est des États-Unis, nous venons de signer un contrat majeur avec FedEx pour la livraison de 30 ATR 72-600 en version cargo, avec la première livraison dès l'année prochaine. Avec ce contrat, nous espérons continuer à pénétrer le marché américain".

Le patron de la patrouille de France donne quelques conseils

Par ailleurs, malgré les incertitudes autour de ces ambitions en raison des sanctions américaines sur l'aviation européenne, le management des équipes sera très important pour atteindre ces objectifs. C'était tout le sens de l'intervention menée au cours des Trophées de l'Aéronautique par le Lieutenant-Colonel Renaud Quirin, directeur des équipes de présentation de l'Armée de l'Air composées de 80 personnes.

"Imposer ses décisions n'est pas la bonne manière pour avancer. Il faut écouter et consulter ses équipes, accepter de se tromper et accepter le fait de devoir parfois changer sa décision. Il faut faire confiance car vous ne pouvez pas être partout et tout contrôler", a expliqué le Lieutenant-Colonel devant des dizaines de dirigeants de l'aéronautique.

Trophées de l'Aéronautique 2019

Le Lieutenant-Colonel Renaud Quirin a donné sa vision du management aux professionnels de l'aéronautique (Crédits : Frédéric Scheiber).

Au-delà du soutien de leurs équipes, ces chefs d'entreprises ont également besoin, parfois, de l'aide des collectivités pour les accompagner dans leurs projets de développement.

"La filière aéronautique, ce ne sont pas que les grands donneurs d'ordre que nous connaissons tous. Ce sont aussi ses sous-traitants sans qui rien ne serait possible, et avec lesquels il est nécessaire de travailler en bonne intelligence. Le plan Ader IV de 220 millions d'euros, mis en place par la Région Occitanie, vise à soutenir ce tissu industriel important pour notre territoire. Grâce à l'aéronautique, l'Occitanie est la seule Région de France qui dispose d'une balance commerciale positive. Notre volonté est donc de continuer à consolider cette filière et ses 86 000 emplois", a rappelé Nadia Pellefigue, la vice-présidente du Conseil régional en charge du Développement économique, de l'Innovation, de la Recherche et de l'Enseignement supérieur.

Trophées de l'Aéronautique 2019

Nadia Pellefigue a rappelé le plan Ader IV mis en place par la Région Occitanie pour soutenir les sous-traitants aéronautiques (Crédits : Frédéric Scheiber).

D'une autre manière, la nouvelle présidente de la Toulouse Business School, Stéphanie Lavigne, veut également soutenir la filière et s'est dite prête à lancer des coopérations bilatérales.

"Nous aimerions renforcer nos partenariats avec nos entreprises de l'aéronautique et du spatial qui sont très présentes dans la région toulousaine. Ces futures coopérations pourraient, par exemple, prendre la forme d'un programme de recherches commun afin de répondre à vos problématiques", a lancé aux dirigeants présents dans la salle la nouvelle numéro un de l'établissement.

Trophées de l'Aéronautique 2019

Stéphanie Lavigne est numéro un de la TBS depuis moins d'un mois (Crédits : Frédéric Scheiber).

Les lauréats sont...

Ces divers soutiens ont mené à de belles réussites, dans divers domaines, comme le montre les lauréats de cette 7ème édition des Trophées de l'Aéronautique, organisés par La Tribune. Des lauréats distingués suite à un appel à candidatures spontanées, puis départagées par un jury d'experts et la rédaction.

Trophées de l'Aéronautique 2019

Corse Composites Aéronautique (basée à Ajaccio) s'est vue remettre le prix dans la Catégorie Stratégie et Développement, par Jean-Bernard Rodriguez, le directeur général adjoint de CGI et Erwin Yonnet, membre du directoire d'ACE Management.

Trophées de l'Aéronautique 2019

Supratec (Bondoufle, 91) a obtenu le trophée dans la Catégorie Innovation, remis par Laurent Lenoir, le directeur du site Thales pour les activités avioniques à Toulouse et Serge Bérenger, le vice-président Innovation chez Latécoère.

Trophées de l'Aéronautique 2019

L'entreprise Radial (Aubervilliers, 93) a été désignée lauréate dans la Catégorie Industrie du futur. Une distinction remise par Corinne D'Agrain, la présidente du directoire de l'Irdi Soridec Gestion, et Bernard Keller, vice-président de Toulouse Métropole en charge de l'Aéronautique, de l'Espace et des plateformes aéroportuaires.

Trophées de l'Aéronautique 2019

Basée en Charente-Maritime, à Rochefort, l'entreprise SimAir a été décorée dans la Catégorie Performance Opérationnelle. Une récompense parrainée par Stefano Bortoli, le président exécutif d'ATR et Stéphane Latieule, le vice-président Aerospace d'AKKA.

Trophées de l'Aéronautique 2019

Installée à Lyon (69), AddevMaterials a été distinguée dans la Catégorie International. Une distinction offerte par Sten Tiravy, le directeur du centre d'affaires Sud-Ouest entreprises de BNP Paribas et Patrick Longuet, le vice-président d'Expleo.

Trophées de l'Aéronautique 2019

Le président de JPB Système (Montereau-sur-le-Jard, 77), Damien Marc, a quant à lui été nommé Manager de l'Année au cours de cette édition 2019. Un prix parrainé par Stéphanie Lavigne, la directrice générale de Toulouse Business School et Thierry Cotelle, le conseiller régional de la Région Occitanie.

Trophées de l'Aéronautique 2019

Enfin, la startup toulousaine OpenAirlines et son logiciel d'écoconduite pour les pilotes a reçu le Prix du Public. Pour la première fois, La Tribune avait fait appel à ses lecteurs et experts, pour distinguer via un sondage en ligne ce prix, remis par Valérie Bouchet Carbona, la Marketing Manager d'Air France.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :