Plan Ader IV : 200 millions d’euros pour les sous-traitants aéronautiques

 |   |  566  mots
Le plan Ader IV a été signé jeudi 19 juillet, un an après sa présentation.
Le plan Ader IV a été signé jeudi 19 juillet, un an après sa présentation. (Crédits : Rémi Benoit)
Annoncé et présenté lors du salon du Bourget en juin 2017, c’est seulement jeudi 19 juillet 2018 que la Région Occitanie et l’État, représenté par le préfet, ont signé le plan Ader IV. De 200 millions d’euros sur la période 2017-2021, ce programme doit permettre d’accompagner les entreprises de la filière aéronautique régionale, et plus particulièrement les sous-traitants.

Il va réunir autant de moyens financiers que ses trois versions précédentes. Annoncé au salon du Bourget 2017 mais signé jeudi 19 juillet, le plan Ader IV est composé d'une enveloppe de 200 millions d'euros sur la période 2017-2021. Lancé en 2001, ce dispositif n'avait jamais atteint une telle somme. "C'est une hausse de 30 % par rapport au plan Ader III", ajoute Nadia Pellefigue, vice-présidente de la Région Occitanie en charge du Développement économique, de la recherche, de l'innovation et de l'enseignement supérieur.

En effet, ces fonds sont apportés par la Région Occitanie, et par l'État, représenté lors de la signature par le préfet de région, Pascal Mailhos. Cette somme doit permettre de soutenir les entreprises qui constituent le tissu régional de la filière aéronautique, "un véritable moteur pour l'Occitanie", comme le qualifie l'élue régionale. D'ailleurs, ces fonds sont surtout dédiés aux sous-traitants aéronautiques des divers constructeurs et donneurs d'ordres.

Quatre axes centraux

Pour mettre en œuvre, les deux financeurs du programme se sont engagés à orienter leur politique en faveur de la filière aérospatiale régionale autour de quatre axes majeurs.

Le premier consiste à améliorer la performance de la chaîne d'approvisionnement, pour faire face notamment à la montée en cadence très importante que met en œuvre Airbus face à son carnet de commandes qui ne cesse de s'allonger. Ainsi, les fonds d'Ader IV devront permettre d'accompagner des projets de modernisation et d'amélioration de la capacité de production, les initiatives d'usine 4.0 les projets d'automatisation des processus de production notamment.

Le deuxième axe sera de consolider la chaîne de valeur grâce à une ingénierie financière adapté et une internationalisation offensive. Derrière ses termes, le but pour la Région et la préfecture est d'accompagner les entreprises régionales sur la construction d'une stratégie d'export de long terme en partie.

Ensuite, il sera également question de soutenir l'innovation, à travers le financement d'initiatives autour de l'avion "vert", l'avion plus électrique, ou encore des projets portant sur des nouveaux matériaux. D'ailleurs, la Région Occitanie va prochainement lancer un appel à projets qui sera doté de 30 millions d'euros. Celui-ci devra permettre de déboucher sur la réalisation de démonstrateurs dans le domaine de l'aviation plus électrique et plus écologique.

Enfin, le dernier consiste en une meilleure gestion des ressources humaines. "Le plan Ader IV devra permettre de développer une offre de formation initiale répondant aux enjeux de demain, à accompagner la formation professionnelle continue et le développement des compétences en aidant les entreprises sous-traitantes de l'aérospatial à trouver, développer, réorienter et mobiliser les compétences nécessaires", explique un communiqué.

"À travers ce plan Ader IV, l'objectif est de fédérer le maximum d'énergies afin d'éviter les dispersions et concentrer les moyens autour de ses quatre axes de développement prioritaires de la filière aéronautique régionale", a conclu lors de la signature le préfet, Pascal Mailhos.

À titre d'information, sur la période du plan Ader III, de 2011 à 2016, plus de 350 entreprises ont bénéficié d'un accompagnement.

Pour l'anecdote, ce plan d'investissement a été présenté au Airbus Delivery Center de Colomiers, peu de temps avant le vol inaugural du nouveau Béluga XL du constructeur européen.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :