Financement participatif : la plateforme WiSEED lance une filiale dédiée à l'économie verte

 |  | 837 mots
Lecture 4 min.
WiSEED se lance dans le financement de la croissance verte avec sa nouvelle filiale, avant l'industrie avec le conseil régional d'Occitanie.
WiSEED se lance dans le financement de la croissance verte avec sa nouvelle filiale, avant l'industrie avec le conseil régional d'Occitanie. (Crédits : DR)
Installée à Toulouse, la plateforme de financement participatif WiSEED lance une filiale dédiée "aux transitions", ou autrement dit à la croissance verte. Selon nos informations, celle qui est aussi leader en France sur le crowfunding va piloter le portail régional de l'Occitanie avec lequel la collectivité souhaite soutenir de nouvelles activités industrielles grâce à l'épargne populaire, "Épargne Occitanie". Les détails.

Pour la première fois en France, le financement participatif (ou le crowfunding) a dépassé le milliard d'euros collectés en 2020. Un marché en pleine croissance, sur lequel la plateforme WiSEED est devenue le leader français en quelques années, après sa création à Toulouse en 2008. En une douzaine d'années, l'entreprise a collecté 260 millions d'euros pour un total de 610 projets financés, allant jusqu'à offrir à sa communauté d'investisseurs un taux de rendement moyen annuel net de 9,2%.

"Cette performance a permis de séduire 155.000 membres communautaires, plutôt des CSP+, avec un montant moyen d'investissement évalué à 1.184 euros", se félicite Nicolas Sérès, le président du conseil d'administration de WiSEED et son fondateur.

Lire aussi : Financement des startups face à la Covid : les levées boudées, le crowdfunding adoubé (2/3)

Après WiSEED Immobilier, voici WiSEED Transitions

Seulement voilà, entre une crise sanitaire qui encourage au rapatriement de certaines activités industrielles et une urgence environnementale qui se fait de plus en plus ressentir, la demande des "Wiseeders", comme ils sont appelés par le dirigeant, ont changé. "Historiquement, nous finançons des entreprises technologiques et parmi elles, nous avons parfois des dossiers d'entreprises autour de l'environnement et des énergies. Depuis quelques temps, nous avons une demande très forte de la part des investisseurs sur ce type de projet", révèle Nicolas Sérès.

Preuve de cet engouement, la prometteuse startup toulousaine Hycco, qui développe des plaques bipolaires pour améliorer la performance des piles à combustible dédié aux mobilités à l'hydrogène a séduit très rapidement 579 membres, levant ainsi 580.000 euros en début d'année 2021. De quoi lui permettre de financer le passage à la phase industrielle de son innovation. Par conséquent, en plus d'une filiale WiSEED Immobilier lancée en 2014, la plateforme toulousaine de financement participatif lance une filiale WiSEED Transitions, dirigée par Jean Marc Clerc et une équipe de trois business developers spécialisés sur les sujets de la croissance verte.

Lire aussi : Pile à hydrogène : Hycco séduit et projette un début de production en 2023

"Avec cette nouvelle entité, nous souhaitons financer quatre secteurs. Tout d'abord, l'efficacité énergétique à travers l'immobilier et l'industrie sera visée, mais pas que. Nous souhaitons également proposer à notre communauté des projets autour de l'éolien, et de la biomasse. Enfin, les mobilités décarbonées, à travers notamment l'hydrogène, seront les projets privilégiés", décrit le nouveau patron de cette filiale.

Néanmoins, malgré cette structuration qui fait sens avec le statut d'entreprise à mission de WiSEED décroché en 2020, la société toulousaine d'investissement n'est pas nouvelle sur le marché. Dès 2010, WiSEED a financé un projet de "croissance verte" à travers l'entreprise Exoes. Depuis, ce sont un total de 76 projets qui ont été financés, pour 25 millions d'euros récoltés, avec 40% de financement par obligations et 60% en actions. Une somme qui a permis d'accompagner la création de 330 emplois. "Nous avons donc déjà un savoir-faire et une expertise sur le sujet", souligne Nicolas Sérès. Rien qu'avec sa nouvelle entité, le dirigeant espère lever 100 millions d'euros dès 2024.

L'entreprise va piloter le portail de financement participatif du conseil régional d'Occitanie

Dans la suite de cette belle dynamique, le président de WiSEED ne ferme pas la porte à la création d'une filiale dédiée à la santé, autre domaine d'activité en plein boom en France avec notamment la production d'équipements sanitaires. D'ici là, c'est un autre projet qui pourrait servir de relais de croissance à l'entreprise d'une trentaine de salariés actuellement. Selon nos informations, WiSEED a été retenue pour piloter le portail de financement participatif en préparation du côté du conseil régional d'Occitanie pour mobiliser l'épargne populaire et ainsi financer des activités industrielles créatrices d'emplois sur le territoire régional.

Lire aussi : Épargne post-Covid : du crowdfunding citoyen pour relocaliser l'industrie en Occitanie

"Le conseil régional a émis un appel à projets du nom de Relocc, où l'intérêt de la collectivité était de trouver un acteur pour favoriser le financement d'activités industrielles nouvelles ou rapatriées par du financement participatif. Dans ce cadre, WiSEED a présenté un projet et il a été retenu", confirme la collectivité.

Par cette coopération public-privé, la région Occitanie veut se porter garant des investissements réalisés par les particuliers afin d'éviter tout risque de perte financière. Une formule gagnant-gagnant donc pour l'entreprise en recherche de fonds et l'épargnant qui peut s'attendre un taux rémunérateur garanti. Pour cela, "les investisseurs particuliers auront le choix entre trois formes d'investissement : le don, le prêt ou l'equity", poursuit le conseil régional. Les grandes lignes du projet étant déjà arrêtées, une phase d'appel à dossiers est désormais lancée afin d'offrir les premières possibilités d'investissement sur la plateforme, Épargne Occitanie, dès le mois d'avril, avec un ticket minimum de 100 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :