Midiscom améliore les boutiques des grandes marques grâce à la communication sensorielle

Depuis bientôt 30 ans, Midiscom met son expérience et son expertise au service des marques pour créer au sein de leurs points de vente un environnement sensoriel. L’entreprise spécialisée dans le marketing sensoriel met au point des identités sonores, visuelles et olfactives. Implantée en région toulousaine, elle est forte d’un portefeuille de plus de 3.000 clients dont des grands noms comme Mini, BMW, la Juventus de Turin, Accor ou Roche Bobos.

6 mn

MIdiscom est le seul acteur français à être positionné sur les trois sens : ouïe, vue et odorat.
MIdiscom est le seul acteur français à être positionné sur les trois sens : ouïe, vue et odorat. (Crédits : DR)

Selon l'agence américaine Jack Morton, 70% des consommateurs considèrent que les émotions comptent pour 50% dans leur décision d'achat. Il est donc important pour les enseignes d'avoir recours aux sens pour améliorer l'accueil des visiteurs/clients et instaurer un environnement agréable. Midiscom l'a bien compris. Installée à Péchabou, au sud de Toulouse, l'entreprise est spécialisée dans le marketing sensoriel. Elle met au point des identités sonores, visuelles et olfactives pour des marques. L'objectif est de permettre à ces dernieres de proposer la meilleure des expériences, fidéliser les prospects, leur donner l'impression que le temps passe lentement, prolonger la visite, augmenter les intentions de retour et inciter aux achats d'impulsion.

Midiscom propose des TV d'enseigne à projeter sur écrans pour mettre en avant les valeurs d'une marque, son programme de fidélité ou des produits. La société peut également mettre sur pied des radios d'enseigne qui sont diffusées dans les points de vente pour annoncer une promotion par exemple ou des bandes musicales constituées d'informations. Ces programmes audio et vidéo peuvent être utilisés, dans des lieux physiques mais également sur des supports digitaux. Enfin, elle conçoit des fragrances sur-mesure qui embaument les boutiques et showroom, des signatures olfactives que les clients et visiteurs peuvent retrouver dans toutes les boutiques, et showroom d'une marque. Sur des marchés de plus en plus concurrentiels, ces différents éléments permettent à une marque de se distinguer d'une autre.

En France, Midiscom est le seul acteur à être positionné sur les trois sens que sont l'ouïe, la vue et l'odorat et donc à proposer à ses clients de communiquer à travers des éléments audio, vidéo et olfactif.

"Notre mission est d'améliorer l'expérience client dans un point de vente ou un point d'accueil. Les enseignes sont désireuses à la fois de communiquer avec les clients, mais aussi de leur proposer une visite mémorable. Derrière, l'objectif est de prolonger la visite du client, donner la sensation que le temps passe moins vite, diminuer le temps d'attente et par conséquent, augmenter le montant du panier", explique Kamel Chelbab, PDG de Midiscom, entreprise fondée en 1993 avec pour premier métier la réalisation de programmes audio (programmation musicale et message audio) pour des points de vente.

Lire aussi 7 mnAvec son verre connecté, Telegrafik prévient la déshydratation des seniors en Ehpad ou à domicile

Des grands comptes et des indépendants

Aujourd'hui, le leader du marketing sensoriel gère au quotidien un parc de plus de 3.000 clients. Dans son portefeuille clients figurent : les firmes automobiles allemandes Audi et BMW, la marque française de lingerie haut de gamme Aubade, le groupe hôtelier Accord, le groupement d'Ehpad le Korian, des restaurants McDonalds, les magasins de grande distribution E.Leclerc ou encore les officines pharmaceutiques du groupe Pharmabest.

Si la majorité de ses clients sont des grands groupes, leaders de leur marché respectif, l'entreprise toulousaine est de plus en plus sollicitée par des boutiques individuelles. Elle travaille tout autant avec des petits points de vente d'habillement ou des opticiens indépendants qu'avec des chaines de 400 magasins ou 200 concessions.

"Aujourd'hui, tous les secteurs sont touchés par l'accueil du client et cela se ressent un peu dans notre portefeuille clients. Par exemple, nous avons créé un parfum pour la Juventus de Turin, un club de foot italien, qui n'a rien à voir avec notre secteur d'activité, qui souhaitait avoir un marqueur d'identité au sein de ses boutiques et musées", illustre celui qui a racheté la société en octobre 2021 avec un associé privé.

Même si la majeure partie de ses activités est en France, la société opère également à l'étranger à travers ses clients français. Par exemple, l'identité olfactive qu'elle a conçu pour le spécialiste français du mobilier haut de gamme Roche Bobois, est également diffusée dans leurs showroom à New-York ou encore Moscou. "Nous avons accompagné Cultura dans leur développement à l'international, en Belgique, avec de la création de TV et radio d'enseigne. Nous avons également effectué une opération au Maroc avec l'école de commerce TBS", ajoute le dirigeant.

Lire aussi 7 mnAura Aéro fera voler ses futurs avions électriques, très demandés, avec Safran

Des studios et un laboratoire pour maîtriser son service

Selon si c'est un service audio, vidéo ou olfactif, le prix est fixé en fonction des besoins et la demande du client. Le prix est également déterminé selon la fréquence et l'intensité de diffusion d'un parfum, le nombre de cartouches, etc. Sur l'audio et la radio, deux services dématérialisés, les tarifs sont déterminés par la fréquence d'intervention (actualité, mise en avant régulière de produits, etc.) et le contenu (flux musical, message, intervention, etc.).

Afin de maîtriser entièrement son service et de proposer des tarifs attractifs, Midiscom ne fait pas appel à la sous-traitance. En effet, l'ensemble des messages, visuels et parfums sont produits en interne, au sein de ses studios d'enregistrement audio et vidéo et de son laboratoire olfactif. Les différents contenus et odeurs sont respectivement mis au point par un programmateur audio, un monteur spécialisé en motion design et une chimiste accompagnée d'un laborantin.

"En étant nous-mêmes propriétaires de ces outils, nous garantissons la qualité du service. Tout ce qui est fait chez nous est contrôlé en amont. Cela permet de maîtriser toute la chaîne de production, du conseil à la création, à la diffusion et jusqu'à la maintenance. Notre hotline n'est pas déclocalisée, elle se trouve sur notre site est disponible six jours sur sept."

Midiscom

Midiscom

Tous les contenus sont réalisés dans les locaux de Midiscom à Péchabou (Crédits : DR)

Maintenir la croissance

Aujourd'hui, l'entreprise compte 20 employés au sein de son siège social. Midiscom possède également une filiale en Italie où travaillent cinq personnes supplémentaires. L'entreprise a réalisé un chiffre d'affaires de 2,6 millions d'euros en 2021, un résultat en croissance de 10% par rapport à l'exercice précédent (2,4 millions d'euros).

"Le secteur est très dynamique et l'accueil est un vrai sujet. Il y a de la demande à la fois de la petite boutique et des grands groupes tous secteurs confondus. Notre ambition est d'augmenter notre activité et d'accompagner les sociétés qui ont envie d'améliorer leur expérience client. Nous déployer à l'international, dans des pays frontaliers, est également un sujet pour nous", conclut Kamel Chelbab.

Lire aussi 5 mnLes espadrilles du Perpignanais Payote mettent un pied à Toulouse

6 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.