Le comité Riquet lancé afin de promouvoir l'excellence en Occitanie

 |   |  588  mots
Michel Julien (au centre), et Miren de Lorgeril (à droite), en compagnie de la fondatrice de Graine de Pastel, Carole Garcia, ont présenté le comité Riquet à Toulouse jeudi 11 octobre.
Michel Julien (au centre), et Miren de Lorgeril (à droite), en compagnie de la fondatrice de Graine de Pastel, Carole Garcia, ont présenté le comité Riquet à Toulouse jeudi 11 octobre. (Crédits : Rémi Benoit)
Une douzaine d'entreprises installées dans la région Occitanie viennent de lancer un club d'entreprises, le comité Riquet. Cette association de maisons spécialisées dans les métiers de l'art de vivre a pour ambition de promouvoir les savoir-faire d'excellence de la région Occitanie sur la scène régionale, nationale et internationale.

La région Occitanie souffrirait-t-elle d'un déficit de rayonnement sur ses savoir-faire d'excellence ? Une douzaine d'entreprises* de la région viennent de lancer le comité Riquet. Ce club d'entreprises a pour ambition de faire connaître, promouvoir, défendre et incarner l'excellence d'Occitanie dans les métiers de l'art de vivre (produits manufacturés ou issus de l'agriculture, savoir-faire, lieux de patrimoine ou d'accueil, métiers de la création, gastronomie).

"Le comité Riquet sera un moyen de repositionner l'Occitanie au rang qu'elle mérite, ainsi que les entreprises qui la compose, avec un niveau de rayonnement important aussi bien sur la scène régionale, nationale qu'internationale", justifie Michel Julien, propriétaire du Château de Villerambert dans l'Aude et président de ce comité fondé officiellement en mai dernier.

"Les entreprises qui sont affiliées au comité sont déjà des maisons tournées vers l'excellence dans leur fonctionnement et leur offre. Mais à travers notre initiative, nous voulons faire savoir que l'Occitanie est un lieu d'accueil et de production d'excellence", ajoute Miren de Lorgeril du Château de Pennautier également dans l'Aude et vice-présidente du comité Riquet.

D'ores et déjà, cette nouvelle structure a fait part de ses ambitions à la Région Occitanie et a obtenu une réunion avec l'agence de développement économique du territoire, AD'OCC, pour présenter ses objectifs et sa feuille de route.

Des actions de lobbying

Cette feuille de route prévoit notamment la création d'un site web présentant le comité Riquet et les entreprises membres. L'organisation entend aussi s'associer avec le Conseil régional pour être présent sur des salons en France et à l'étranger, participer à la réception de médias étrangers, importateurs et professionnels étrangers du tourisme.

Au-delà de l'aspect promotionnel, le comité Riquet compte devenir un représentant de référence des métiers de l'art de vivre dans la région Occitanie en œuvrant à travers des actions de lobbying auprès des pouvoirs publics locaux. Le but étant de faire remonter des problématiques sectorielles, comme la formation ou le recrutement.

"La forge de Laguiole a 35 postes à pouvoir mais rencontre des difficultés pour recruter. Elle espère ainsi, à travers nos actions, trouver une réponse à cette problématique", illustre Michel Julien.

Une cotisation de 1 000 euros en moyenne

Pour financer ses actions, le conseil d'administration de cette association compte sur la cotisation de ses membres. "C'est une cotisation modulable en fonction de la taille de l'entreprise, avec une somme autour de 1 000 euros en moyenne. Par contre, il n'y a pas de ticket d'entrée pour accéder à l'organisation", détaille le président du comité.

"Nous ne voulons pas être 300. Nous souhaitons rester un groupe maniable avec une trentaine voire une quarantaine de membres, des entreprises que nous recruterons par cooptation", ajoute Michel Julien.

Rapidement, cinq autres entreprises doivent rejoindre le comité Riquet, un nom choisi en référence au fondateur du Canal du Midi, trait d'union entre les ex-régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées.

* Liste des entreprises officiellement membres de la structure :

Abbaye de Fontroide- Narbonne (Aude)
Causse Gantier - Millau (Aveyron)
Château de Pennautier - Pennautier (Aude)
Château Villerambert - Minervois (Aude)
Clavecins M. Argellies - Montpellier (Hérault)
Forge De Laguiole - Laguiole (Aveyron)
Graine de Pastel - Toulouse (Haute-Garonne)
Hôtel de la Cité - Carcassonne (Aude)
Les Toiles du Soleil - Perpignan (Pyrénées-Orientales)
Nougalet - Luc-sur-Aude (Aude)
Savannah Barge - Saint-Martin-Lalande (Aude)
Tarbouriech - Marseillan (Hérault)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :