Toulouse face au défi climatique

 |   |  2158  mots
En août dernier, la température a atteint 38 °C dans la Ville rose.
En août dernier, la température a atteint 38 °C dans la Ville rose. (Crédits : Rémi Benoit)
Des canicules plus intenses et plus fréquentes, une quasi disparition de la Garonne, la pollution chronique aggravée… voici les conséquences du changement climatiques qui se profilent pour la Ville rose dans les années à venir. Comment s’y prépare-t-elle ? Décryptage.

Nous sommes au début du mois d'août 2018 à Toulouse. Il est minuit et il fait encore 30°C dehors, 28°C dans un logement sans climatisation. Dans la journée, le thermomètre grimpe jusqu'à 38°C. La...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :