Aéroport de Toulouse : dans les coulisses du conseil de surveillance

 |   |  960  mots
De gauche à droite : Philippe Robardey (CCIT), Pascal Boureau (Conseil Départemental), Pascal Mailhos (Préfet), Anne-Marie Idrac (Présidente du Conseil de Surveillance d’ATB), Huabing Wang (Président de Casil Europe), Didier Codorniou (Région), Bernard Keller (Toulouse Métropole), Jean-Michel Vernhes (Président du Directoire d’ATB).
De gauche à droite : Philippe Robardey (CCIT), Pascal Boureau (Conseil Départemental), Pascal Mailhos (Préfet), Anne-Marie Idrac (Présidente du Conseil de Surveillance d’ATB), Huabing Wang (Président de Casil Europe), Didier Codorniou (Région), Bernard Keller (Toulouse Métropole), Jean-Michel Vernhes (Président du Directoire d’ATB). (Crédits : Rémi Benoit)
Ambiance tendue lors de la réunion du Conseil de surveillance de l'aéroport Toulouse-Blagnac, la semaine dernière. Le soutien de l'État aux Chinois pour prélever 1,5 M€ dans les réserves financières a ravivé la méfiance de certains acteurs locaux envers l'actionnaire privé. Des fuites avant la réunion ont également provoqué la colère d'Anne-Marie Idrac, représentante de Casil Europe.

Le communiqué de presse de l'Aéroport Toulouse-Blagnac en date du 29 juin 2017 est clair :

"L'activité de l'année 2016 était présentée le mercredi 28 juin aux actionnaires d'Aéroport...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :