Les collectivités d'Occitanie débloquent 80M€ pour le tourisme via le plan L'OCCAL

 |   |  475  mots
Les collectivités d'Occitanie s'associent pour relancer l'activité touristique.
Les collectivités d'Occitanie s'associent pour relancer l'activité touristique. (Crédits : Rémi Benoit)
La Région Occitanie, la Banque des Territoires et d'autres collectivités se sont associées au sein du fonds L'OCCAL, doté de 80 millions d'euros. Il doit permettre d'accompagner dans la relance économique les acteurs du tourisme, les artisans et les commerçants de proximité. Voici comment en bénéficier.

Après un plan de relance économique global, puis des plans sectoriels sur la viticulture et l'aéronautique, la Région Occitanie et d'autres collectivités de son territoire se sont associées pour venir à la rescousse des acteurs de la filière du tourisme, qui pèse pour plus de 10% dans le PIB régional, contre 7 à 8% en moyenne dans les autres régions.

Lire aussi : Aéronautique : la Région Occitanie prépare un "Plan Ader exceptionnel" pour soutenir la filière

"Une mobilisation collective au service de l'économie touristique, du commerce de proximité et de l'artisanat était nécessaire. Et par souci d'efficacité, nous avons décidé de la jouer en pack pour être au rendez-vous de la reprise et de la relance économique", explique Carole Delga, la présidente du Conseil régional d'Occitanie.

Ainsi, ce fonds L'OCCAL, doté d'une enveloppe totale de 80 millions d'euros, a été abondé par la Région Occitanie à hauteur de 19,3 millions d'euros, la Banque des Territoires pour 17,8 millions et le reste par 12 Conseils départementaux et 144 intercommunalités, soit 90 % de celles qui composent la région.

"Le Département de la Haute-Garonne (seul Département à ne pas avoir abondé ce fonds, mais qui a acté la mise en place d'un plan pour relancer l'activité touristique de plusieurs millions d'euros, ndlr) a décidé de garder l'autonomie de ses actions. Pour ce qui est des intercommunalités, certaines sont en réflexion et devraient nous rejoindre. Pour d'autres, elles sont dans une situation financière trop complexe pour injecter des fonds", justifie l'ancienne ministre.

Subventions et avances remboursables

Si les entreprises privées et communes ayant la charge de sites touristiques pourront faire des demandes pour des dépenses effectuées dès le 14 mars, ce fonds L'OCCAL se décomposera en deux volets : des aides à la trésorerie pour répondre aux besoins en fonds de roulement sous forme d'avances remboursables et des subventions de soutien à l'investissement.

"Ce soutien peut prendre diverses formes. Cela peut par exemple correspondre à un chauffeur de taxi qui a besoin de s'équiper en plexiglas pour transporter à nouveau des clients. Par ailleurs, un magasin d'habillement dans le Gers qui a besoin de trésorerie pour reformer des stocks et qui doit mettre en place un parcours de visite dans sa boutique avec notamment de la signalétique peut aussi être éligible à ce fonds", illustre l'élue régionale.

Pour bénéficier de ces financements, les acteurs intéressés devront formuler leur demande sur une plateforme numérique dès le jeudi 4 juin et ce, jusqu'à la fin de l'année. Ainsi, chaque semaine des comités se réuniront à l'échelle de chaque département pour analyser les dossiers et accorder les aides.

Lire aussi : La Région Occitanie et les banques s'associent dans Ocseed pour financer les startups

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :