SNCF : la Région Occitanie à la rescousse des petites lignes

 |   |  763  mots
Carole Delga ne veut pas entendre parler de privatisation de l'exploitation du réseau ferroviaire régional.
Carole Delga ne veut pas entendre parler de privatisation de l'exploitation du réseau ferroviaire régional. (Crédits : Kai Pfaffenbach)
La présidente de la Région Occitanie, Carole Delga, a fait part de son agacement quant à l’absence d’une stratégie d’investissements et d’un manque d’organisation au sein de la SNCF. Avec sa collectivité, l’élue régionale a donc décidé de monter en première ligne pour sauver celles qui sont appelées communément "les petites lignes", dont 40 % risquent de fermer d’ici deux ans si rien n’est fait. Néanmoins, elle refuse d’ouvrir le chantier de la privatisation de l’exploitation des lignes.

"Comment voulez-vous arriver à fidéliser la clientèle alors que rien qu'en Occitanie, pas moins de 14 % des trains sont arrivés en retard en 2018, soit 40 trains par jour ? C'est un bilan dont je suis mécontente", avertit la présidente de la Région Occitanie, Carole Delga. Cependant, la convention SNCF-Région Occitanie 2018-2025 avait fixé l'objectif de ponctualité à 89 % dès l'année 2018. Ce taux devra même monter à 92 % d'ici 2025.

Alors, face à "la convention la plus exigeante de France", selon la SNCF, le non-respect de ce premier engagement a entraîné sans attendre plus de 700 000 euros de pénalité en faveur de la Région Occitanie. Pour rappel, cette dernière verse en moyenne un peu plus de 300 millions d'euros par an pour le service rendu par la SNCF, sur toute la durée de la convention. "Cela nous a permis de rembourser intégralement le mois de mars aux 70 000 abonnés de notre réseau TER", veut néanmoins positiver l'ancienne ministre. Elle est également persuadée que ce mode de transport est à développer, ambition renforcée par un sondage que la Région a commandé au CSA et qui fait savoir que 92 % des habitants de la région doit être davantage développé.

Ainsi, ces...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :