Municipales : La Tribune organisera un débat d'avant premier tour

 |   |  399  mots
Le dernier débat politique organisé par La Tribune Toulouse remonte à l'élection régionale de 2015.
Le dernier débat politique organisé par La Tribune Toulouse remonte à l'élection régionale de 2015. (Crédits : Rémi Benoit)
Afin de répondre aux interrogations des chefs d'entreprises et divers décideurs économiques, La Tribune organisera un débat d'avant premier tour des élections municipales, jeudi 27 février 2020, à Toulouse. Au programme, échanges sur l'attractivité de la ville, les mobilités, l'urbanisme/immobilier et la fiscalité locale. L'événement sera retransmis en direct sur les réseaux sociaux.

En tant que média des Territoires, La Tribune a décidé d'être un acteur actif dans le cadre des élections municipales qui se dérouleront en mars 2020. Si son ADN reste l'économie et l'actualité des entreprises, la politique à l'échelon communal n'est pas sans conséquence sur les acteurs qui composent notre écosystème, encore plus dans une métropole comme Toulouse à l'image du PLUI-h ou encore du Small Business Act entrés en vigueur sous la mandature actuelle.

Face à ce constat, La Tribune compte répondre aux questions des entreprises et des décideurs économiques en lien avec ce scrutin qui se déroulera dans quatre mois. Pour cela, le premier média économique des métropoles et des régions organisera un débat d'avant 1er tour avec les têtes de liste, à savoir Nadia Pellefigue (UNE-PS-PRG-PC), Jean-Luc Moudenc (LR-LREM-UDI-AGIR-le Parti Radical-Les Centristes), Antoine Maurice (EELV au sein d'Archipel Citoyen), Quentin Lamotte (RN-La Droite Populaire) et Pierre Cohen (Génération-S et GRS). Celui-ci se déroulera en fin de journée, jeudi 27 février 2020.

Animé par un duo de journalistes de la rédaction de La Tribune, le débat se déroulera autour de quatre séquences consacrées à l'attractivité, aux mobilités, à l'urbanisme/immobilier et à la fiscalité locale. Ces sujets sont ceux qui préoccupent le plus les chefs d'entreprises toulousains dans le cadre de ce prochain scrutin, d'après un sondage récemment réalisé par le MEDEF 31, auquel La Tribune s'est associée pour animer cet événement. Grâce à cette collaboration autour de ce débat à vocation économique, des chefs d'entreprises de la ville pourront interpeller directement les candidats lors d'une séquence questions-réponses avec la salle.

"Parce que les entrepreneurs sont les premiers créateurs de valeur et d'emplois et parce que le développement économique doit précisément s'ancrer au plus près des besoins du territoire, le MEDEF Haute-Garonne a souhaité faire entendre leur voix dans le contexte des prochaines élections municipales", ajoute Pierre-Marie Hanquiez, le président de la branche départementale du syndicat patronal.

Les modalités pour participer à cette soirée d'échanges sur l'avenir de Toulouse seront précisées ultérieurement. Mais pour en faire bénéficier le plus grand nombre, le débat sera retransmis en direct sur les réseaux sociaux de La Tribune Toulouse.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :