IoT : le Toulousain Ubleam en pleine croissance

 |   |  786  mots
Ubleam dispose d'un réseau de 5 millions d'objets connectés.
Ubleam dispose d'un réseau de 5 millions d'objets connectés. (Crédits : TIM)
Après huit années d’activité, la startup toulousaine Ubleam, spécialisée dans la réalité augmentée, compte un réseau de 5 millions d’objets connectés à travers le monde. Elle a conçu le “bleam”, un code-barres nouvelle génération qui facilite l’usage et la maintenance des objets en les connectant pour en délivrer du contenu interactif. Elle vient par ailleurs d’annoncer la signature d’un contrat avec Total pour le déploiement de "bleams" sur une quarantaine de sites du groupe.

"Nous sommes la première startup à signer un contrat cadre avec le groupe Total afin de déployer notre technologie sur tous ses sites industriels", se réjouit Samuel Boury, co-fondateur de Ubleam. La technologie évoquée par le chef d'entreprise est le "bleam", un logo intelligent aux performances très particulières, développé par sa startup.

Ce code-barres en réalité augmentée peut être scanné (via smartphone ou tablette) à très longue distance quel que soit l'angle de vue et affiche, via l'application mobile Ubleam, des informations contextuelles, des services d'utilisation et des contenus personnalisés selon le client et l'objet sur lequel il est tagué (notice d'un produit, formulaires mobiles, vidéo explicative, suivi d'entretien, besoin d'achat ou de remplacement de pièce, etc). Outre ses performances, le "bleam" ne nécessite pas d'être scanné de face et peut être imprimé sur n'importe quelle surface (souple, courbe).

Dans le contrat signé avec Total, dont le montant est tenu secret, des centaines de milliers de "bleams" seront déployés dans une quarantaine de sites industriels de l'entreprise pétrolière et gazière. La startup toulousaine va ainsi équiper des raffineries se...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :