Avion "vert" : Limatech reçoit deux millions d'euros de l'Europe pour ses batteries au lithium

 |  | 754 mots
Lecture 4 min.
Luc Pouyadou, Florence Robin, Marc Beranger et Maxime Di Meglio, les cofondateurs de Limatech, comptent être acteur de l'avion vert, avec leurs batteries au lithium.
Luc Pouyadou, Florence Robin, Marc Beranger et Maxime Di Meglio, les cofondateurs de Limatech, comptent être acteur de l'avion "vert", avec leurs batteries au lithium. (Crédits : Michel Battaglia)
Après une levée de fonds de plus de deux millions d'euros en 2020, Limatech vient d'obtenir une subvention d'un montant similaire de la Commission européenne. La jeune entreprise toulousaine, qui développe des batteries en lithium pour l'aviation bien moins polluantes que les modèles actuels, compte ainsi lancer l'industrialisation de ses innovations en 2022. Sans perdre de temps, elle a déjà engagé les réflexions pour une nouvelle levée de fonds en 2021 afin d'accélérer la production à la chaîne et l'émergence d'une gamme complète de batteries.

C'est un coup de pouce bienvenu en ces temps troubles, sur le plan économique ! Installée à Toulouse, la startup Limatech vient de recevoir une subvention de deux millions d'euros, de la part de l'Union européenne. Cette dernière a débloqué ces fonds dans le cadre du E.I.C. Accelerator Green New Deal, une volonté de la "nouvelle" présidente de la Commission européenne, l'Allemande Ursula von der Leyen.

Lire aussi : Commerce, Pacte Vert, IA, Brexit...Que retenir du sommet franco-allemand tenu à Toulouse ?

"Nous avons rempli le dossier pendant le premier confinement, où nous avons mis à profit cette période d'arrêt brutal de notre activité. Mais nous avons aussi été accompagnés par FV Conseil en Innovation, un cabinet basé à Nantes et spécialisé dans le montage de dossiers européens", raconte Florence Robin, la présidente de l'entreprise Limatech.

Pas moins de 2.071 sociétés ont ainsi...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :