Les écoquartiers prennent de l’ampleur à Toulouse (7/7)

 |   |  882  mots
On recense plus de 420 écoquartiers sur le territoire national, représentant près de 230 000 logements. Sur l’aire urbaine toulousaine, on en compte sept.
On recense plus de 420 écoquartiers sur le territoire national, représentant près de 230 000 logements. Sur l’aire urbaine toulousaine, on en compte sept. (Crédits : Rémy Benoit)
Depuis quelques années, l’appellation écoquartier fait son apparition sur de nombreux projets immobiliers à Toulouse. Que signifie ce concept ? Décryptage.

Ils sont de plus en plus nombreux au point de devenir une tendance des projets immobiliers de grande envergure. Les écoquartiers sont un concept récent qui prend de plus en plus d'importance dans les opérations d'aménagement du territoire en France.

Le ministère de la Cohésion des territoires en recense plus de 420 sur le territoire national représentant près de 230 000 logements. Sur l'aire urbaine toulousaine, il en existe sept, à des stades plus ou moins avancés. Le premier quartier labellisé comme tel dans l'agglomération toulousaine est celui d'Andromède à Blagnac. Ont suivi Les Izards à Toulouse, Vidailhan à Balma, Toulouse Aerospace, Maragon Floralies à Ramonville-Sainte-Agne, le Bois Vieux à Villeneuve-Tolosane, et enfin le plus emblématique, l'écoquartier de la Cartoucherie situé à proximité du Zénith de Toulouse.

Initiée en 2008 auprès des collectivités locales, la démarche a véritablement pris forme en fin d'année 2012, alors que Cécile Duflot, était la ministre de l'Égalité des territoires et du Logement de l'époque. Le label s'obtient en quatre étapes à condition de respecter certaines conditions sur la mixité sociale, les énergies, le choix des matériaux, les...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :