Loi Elan : quelles conséquences pour les bureaux vacants toulousains ? (4/7)

 |   |  498  mots
Toulouse compterait plus de 200 000 m2 de bureaux vacants.
Toulouse compterait plus de 200 000 m2 de bureaux vacants. (Crédits : Rémi Benoit)
La future loi Évolution du logement, aménagement et numérique (Elan) veut faciliter la transformation de bureaux vacants en logements. Un phénomène qui touche l’agglomération toulousaine.

Environ 240 000 mètres carrés. C'est la surface de bureaux vacants recensée dans l'agglomération toulousaine à la fin de l'année 2017, d'après le site Internet d'investigation locale Médiacités....

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :