Immobilier : comment éviter une hausse des prix après la Covid-19 ?

 |   |  896  mots
Les acteurs toulousains de l'immobilier craignent une inflation des prix.
Les acteurs toulousains de l'immobilier craignent une inflation des prix. (Crédits : Rémi Benoit)
Pénurie de logements, risque d'inflation des prix, accès plus difficile aux crédits...La Covid-19 impacte fortement le marché de l'immobilier à Toulouse et sur sa métropole, mettant en danger des emplois. Décryptage avec des acteurs du marché.

"Nous avons vécu une année pré-électorale qui n'est jamais propice aux permis de construire, mais en ajoutant l'inactivité liée au confinement, nous risquons d'être face à un manque de stock dans les mois à venir" alerte Stéphane Aubay, le président de la Fédération promoteurs immobiliers (FPI) de la région Occitanie.

Même si l'immobilier neuf a conservé 25% de son activité normale durant la crise sanitaire et que l'heure est à la reprise, les acteurs de l'immobilier toulousain s'inquiètent d'une sous-offre qui pourrait faire augmenter les prix.

Lire aussi : Immobilier : le marché du neuf se ressaisit à Toulouse

Lire aussi : Immobilier : envolée des prix pour l'ancien à Toulouse

Relancer la délivrance de permis de construire

Si l'offre et la demande ne s'équilibrent pas dans les mois à venir, le risque est que les prix ne soient plus basés sur un prix de revient, mais plutôt sur un prix de marché. De quoi générer de l'inquiétude.

"Ce n'est pas simplement un discours de promoteur, il suffit de regarder l'exemple de...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :