Dormir dans un logement avant de l'acheter, c'est désormais possible

 |   |  498  mots
La plateforme numérique Trynbuy a été lancée en septembre 2019.
La plateforme numérique Trynbuy a été lancée en septembre 2019. (Crédits : Trynbuy)
C'est l'idée d'une jeune entreprise toulousaine nommée Trynbuy. Cette dernière permet aux futurs acquéreurs de tester un logement pendant une à cinq nuits afin d'être certains de leur choix. Plusieurs centaines d'agences travaillent déjà avec la startup, qui prépare une levée de fonds. Présentation.

C'est un nouveau service qui pourrait totalement bouleverser le marché de l'immobilier. La startup toulousaine Trynbuy propose depuis quelques semaines aux potentiels acquéreurs de dormir dans un bien immobilier, une à cinq nuits, avant de l'acheter.

"Il y a énormément de doutes quand un potentiel acquéreur recherche un bien immobilier. Cela peut empêcher une transaction, alors les intéressés ont besoin d'être rassurés. Il faut se rendre compte qu'investir par exemple 400 000 euros après une visite de 30 minutes laisse toujours des doutes pour l'acquéreur", explique Thomas Peyre, le co-fondateur de la jeune pousse.

Ainsi, avec un associé spécialisé dans le développement informatique, le duo propose ce service par l'intermédiaire d'une plateforme internet. Pour le moment, 11 biens sont répertoriés sur le site de Trynbuy et déjà trois ventes ont été réalisées par leur intermédiaire. Un début jugé satisfaisant pour le jeune entrepreneur, même s'il espère proposer plus d'une centaine de biens d'ici septembre 2020.

"Nous ne sommes pas des concurrents aux agences immobilières, nous sommes un complément et un argument de vente pour elles et les vendeurs", insiste-t-il.

Des partenariats avec des agences d'ameublement dans les cartons

Pour preuve, Trynbuy, fondée en juillet 2019, travaille déjà avec plus de 200 agences en France et dans le monde. De plus, la startup a été désignée comme "entreprise de confiance" du groupe La Forêt qui réunit 700 agences. Une marque de reconnaissance des bonnes pratiques de cette innovation et de son intérêt.

"Afin de rassurer l'agence immobilière et les vendeurs, Trynbuy assure jusqu'à 1,5 million d'euros les biens qui se trouvent à l'intérieur du logement concerné", précise Thomas Peyre, qui espère un renforcement du partenariat avec La Forêt en 2021.

Car pour le moment, son service ne fonctionne que pour des biens immobiliers meublés. Mais le duo travaille à l'élaboration de partenariats avec des agences d'ameublement pour proposer son idée dans des logements vides et ainsi pouvoir afficher n'importe quel bien sur sa plateforme en ligne.

Une commission sur chaque nuitée

Quoi qu'il en soit, le modèle économique de Trynbuy reste le même. Une nuitée est facturée aux potentiels acquéreurs à 0,05% du prix du bien. Puis ce revenu est touché à 75% par le vendeur et 25% par Trynbuy.

"Notre argument est le suivant : insatisfait ou remboursé ! Si l'intéressé finalise la vente du bien qui l'intéresse alors nous ne lui facturons pas les nuitées. Et dans ce cas, c'est le vendeur qui nous donne la part de 25% des nuitées que nous étions censés recevoir de la part du client", fait savoir Thomas Peyre.

Pour accompagner son développement, l'entreprise travaille déjà sur la concrétisation d'une levée de fonds à hauteur de 200 000 euros d'ici le mois de juillet. Une opération qui doit permettre à Trynbuy de se renforcer sur la communication et le marketing.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :