Plus de 400 programmes immobiliers présentés au Salon du logement neuf

 |   |  429  mots
En 2017, ce salon avait attiré environ 3 000 visiteurs.
En 2017, ce salon avait attiré environ 3 000 visiteurs. (Crédits : Salon du logement neuf de Toulouse)
La cinquième édition du logement neuf de Toulouse se tient au pavillon du Stade Ernest-Wallon du vendredi 23 au dimanche 25 mars. Pendant trois jours, 37 prometteurs immobiliers exposants vont présenter aux visiteurs plus de 400 programmes immobiliers étalés dans toute l’agglomération toulousaine. L’an dernier, 200 ventes avaient été actées lors de cet événement.

Pour les futurs acquéreurs d'un bien immobilier, le Salon du logement neuf de Toulouse qui se tient du 23 au 25 mars au pavillon du stade Ernest-Wallon est l'occasion de découvrir toute l'offre immobilière de l'agglomération toulousaine. Selon les organisateurs, les 37 prometteurs qui exposent à cet événement vont présenter plus de 400 programmes immobiliers, soit 95 % de l'offre en logements neufs sur l'aire toulousaine.

"Pour tout acquéreur potentiel, c'est un rendez-vous incontournable. Cet événement permet la mise en relation directe entre le promoteur et l'acheteur, sans intermédiaire", se réjouit Christophe Combe, le commissaire général du salon.

Pour sa quatrième édition en 2017, le Salon du logement neuf de Toulouse avait attiré 3 000 visiteurs, ce qui avait permis d'acter pas moins de 200 ventes de biens immobiliers. Pour guider les futurs propriétaires, le salon proposera également durant le week-end sept ateliers sur des thématiques diverses à destination des visiteurs : "Acheter un logement neuf à prix maîtrisé", "pourquoi choisir d'acheter un logement ?", "financer votre achat immobilier neuf", pour ne citer qu'eux.

Toulouse maîtrise ses prix

Alors que le prix de vente du logement neuf repart à la hausse en France selon diverses études (+2,5 % en 2017 en moyenne, nldr), le marché immobilier toulousain ne serait pas victime d'une flambée des prix, comme connaît actuellement Bordeaux depuis l'arrivée du TGV.

"D'après l'observatoire de l'immobilier toulousain, Toulouse se classe comme la 9ème métropole française en terme de prix de vente et la 11ème en terme de loyer selon l'observatoire des loyers toulousains", explique Patrick Saint-Agne, président de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) Occitanie Toulouse Métropole. Avant d'ajouter : "le dynamisme de la construction et sa stabilité permettent de maintenir à Toulouse des prix inférieurs aux autres villes françaises".

Lire aussi : Immobilier : acheter à Toulouse coûte de plus en plus cher

Selon l'organisation représentative des promoteurs, 7 702 logements neufs ont vu le jour dans l'agglomération en 2017, soit une hausse de + 6% par rapport à 2016.

"À Toulouse, il y a une stabilité de la production de logements neufs, qui s'accompagne d'une grande sagesse dans les prix de vente. Ce qui n'est pas le cas partout", confirme Alexandra François-Cuxac, présidente nationale de la FPI.

Devant les promoteurs immobiliers présents, le maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole, Jean-Luc Moudenc, s'est montré rassurant à l'égard de ces potentiels investisseurs. "Les élus sont à vos côtés pour construire la ville de demain", rappelant alors que Toulouse est devenue la 5ème agglomération de France devant Nice selon l'Insee.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :