Toulouse devient la cinquième agglomération de France

 |   |  431  mots
La ville de Toulouse reste la 4ème ville de France.
La ville de Toulouse reste la 4ème ville de France. (Crédits : Rémi Benoit)
Selon le dernier recensement de l’Insee, la commune de Toulouse, le département de la Haute-Garonne et la région Occitanie ont vu leur population augmenter entre le 1er janvier 2010 et le 1er janvier 2015. L’agglomération toulousaine devient même la cinquième agglomération de France avec ses 948 433 habitants, devançant désormais celle de Nice.

L'Insee a dévoilé mercredi 27 décembre le premier recensement pour la région Occitanie depuis la fusion entre les régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon. Dans la nouvelle grande région, l'institut dénombre 5 774 185 habitants au 1er janvier 2015, contre 5 518 106 habitants en 2010. Ainsi, la région a connu un taux d'accroissement de sa population de + 0,9 % en moyenne par an entre 2010 et 2015. Un taux presque deux fois supérieur à celui de la France métropolitaine (+ 0,5 %).

Ces statistiques en font la deuxième région la plus dynamique de France derrière la Corse, avec une hausse de sa population de 51 200 nouveaux habitants chaque année. Selon l'étude, 42 000 seraient issus d'un solde migratoire positif et 9 200 proviendraient d'un solde démographique positif (les naissances sont supérieures aux décès, NDLR). Avec près de 5,8 millions d'habitants, la Région Occitanie est la 5ème région de France en nombre d'habitants.

Le département haut-garonnais sur le podium français

Dans la région, il est le département qui accueille le plus d'habitants. Avec ses 1 335 103 âmes au début de l'année 2015, la Haute-Garonne conserve son "leadership" grâce à ses 212 habitants au kilomètre carré.

En 2010, l'Insee comptait 1 243 641 Haut-Garonnais. En moyenne, la population a donc augmenté de 18 290 habitants chaque année de 2010 à 2015. Cette statistique en fait le troisième département français en termes de croissance de sa population derrière la Gironde et le Rhône. Pour ce qui est de son rythme de croissance (+ 1,4 % par an en moyenne), la Haute-Garonne arrive ex-aequo avec le département de l'Hérault.

L'agglomération toulousaine dépasse celle de Nice

Ce dynamisme, le département de la Haute-Garonne le doit en grande partie à l'attractivité de l'agglomération toulousaine. Cette dernière, qui abritait 879 683 habitants en 2010, en compte désormais 948 433.

Grâce à une croissance moyenne de + 1, 5 % de sa population, Toulouse et son agglomération dépassent désormais l'agglomération niçoise et ses 943 354 habitants. L'agglomération toulousaine devient ainsi la 5ème de France. Celle de Bordeaux est 7ème avec 904 359 âmes et Montpellier est 15ème avec ses 428 909 habitants.

Toulouse reste la 4ème ville de France

À noter que la seule ville de Toulouse conserve son statut de quatrième ville de France avec ses 471 941 habitants au 1er janvier 2015. Elle est derrière Paris, Marseille et Lyon, mais devant Montpellier (7e avec 277 639) et Bordeaux (9e avec 249 712).

À titre de comparaison, la Ville rose rassemblait 441 802 Toulousains en 2010. La ville a donc vu sa population croître en moyenne de 6 030 habitants chaque année (soit + 1,3 % par an).

Tous les détails de l'étude à retrouver ici.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/01/2018 à 22:58 :
Nevertheless, the cities in France remain smaller than in many other large countries. Why? Smaller city may be less competitive.
a écrit le 02/01/2018 à 14:25 :
Airbus a servi de miroir aux alouettes pour bon nombre de personnes non qualifiées. Elles ont crû en venant à Toulouse qu'elles pourraient trouver du travail mais l'avionneur et ses sous-traitants recherchent une main-d'oeuvre qualifiée ou hautement qualifiée. Cette situation engendre des problèmes et des tensions. Là encore, la situation était meilleure il y a quelques années. Comme dans toutes les villes on constate une dégradation de la qualité de vie : saleté, pollution, difficulté de circulation, délinquance, augmentation des loyers et des prix au m², etc.
a écrit le 02/01/2018 à 13:39 :
Toulouse est aussi sur le podium des villes ou l'on perd le plus de temps dans les embouteillages et ou la pollution est élevée ,ces deux étant le corollaire du premier .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :