La filière aéronautique bien préparée au Brexit ?

 |   |  987  mots
L'avionneur européen Airbus emploie pas moins de 14 000 personnes au Royaume-Uni.
L'avionneur européen Airbus emploie pas moins de 14 000 personnes au Royaume-Uni. (Crédits : Hannibal Hanschke)
Alors que de nombreux secteurs industriels sont inquiets des conséquences du Brexit, la filière aéronautique semble être prête à y faire face pour éviter l’accident économique. Décryptage.

Depuis leur intégration en 1973 au sein de l'actuelle Union européenne (UE), une partie des représentants du Royaume-Uni a toujours aspiré à la quitter. Cet événement politique inédit est arrivé le 23 juin 2016, par le biais d'un référendum où plus de 51 % des électeurs britanniques ont voté en faveur de la sortie de l'UE. Afin de préparer au mieux ce "Brexit", et donc la sortie de l'union douanière, il était prévu que l'Europe des Vingt-Huit passe à 27 membres le 29 mars 2019. Cette période transitoire devait permettre de négocier l'acte de divorce avec l'UE, mais également un traité élaborant les futures relations commerciales entre cette nouvelle Europe et le "déserteur" britannique. Theresa May, la Première ministre britannique, est alors parvenue à un accord avec les institutions européennes et leur négociateur en chef, Michel Barnier, à la fin de l'année 2018.

Seulement, elle n'a pas réussi à le faire ratifier par son Parlement après plusieurs tentatives, provoquant un report du Brexit au 31 octobre 2019. Ces multiples revers l'ont contrainte à la démission le 7 juin, mais à l'heure où nous mettons sous presse, son successeur n'est pas encore connu et aucun accord pour...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/06/2019 à 9:15 :
"pour éviter l’accident économique."

Vu que c'est l'UE qui est un accident économique les gars il va être difficile à éviter hein...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :