Covid-19 : le fabricant de masques toulousain Paul Boyé Technologies recrute

 |   |  358  mots
Le Toulousain Paul Boyé Technologies cherche à recruter pour produire plus de masques, nécessaires au personnel soignant.
Le Toulousain Paul Boyé Technologies cherche à recruter pour produire plus de masques, nécessaires au personnel soignant. (Crédits : ALY SONG)
Il est l'un des quatre fabricants de masques chirurgicaux et FFP2 réquisitionnés par l'État. Le Toulousain Paul Boyé Technologies qui va produire à terme 1,5 million de masques par semaine, a besoin de nouvelles recrues pour répondre favorablement à la demande des pouvoirs publics. Voici comment postuler.

Installée à quelques kilomètres de Toulouse, à Labarthe-sur-Lèze, cette entreprise est plutôt connue pour être en charge de la fabrication de l'habillement de la gendarmerie depuis 2011 et celui de la police depuis moins de deux ans. Mais depuis quelques semaines, la société Paul Boyé Technologies s'est adaptée au contexte sanitaire et s'est mise à produire des masques FFP2, tant nécessaires au personnel soignant dans cette guerre contre le coronavirus.

"Dans un contexte de risque de pandémie mondiale, Paul Boyé Technologies a décidé au début d'année de remettre en fonctionnement ses 4 lignes de production de masques FFP2. Ces dernières avaient été construites pour répondre aux besoins de masques lors de la grippe aviaire (H5N1) de 2006 et doublées en 2009 suite à la grippe porcine (H1N1)", fait savoir l'entreprise.

Les machines sont maintenant remontées et remises à niveau. La montée en puissance se fait progressivement au rythme de l'arrivée des matières 1ères. Un rodage nécessaire pour répondre à l'importante demande car depuis le décret du 3 mars dernier, sa production de masques a été réquisitionnée par l'Etat français.

Une montée en cadence progressive

Actuellement, Paul Boyé Technologies produit 500 000 masques par semaine, qui sont livrés uniquement au personnel de santé. D'ici la fin du mois de mars, ce sont un million de masques qui devrait sortir des usines, puis 1,5 millions d'ici 3 à 4 semaines.

"Nous mettons en œuvre tous nos moyens pour que la montée en puissance se fasse le plus rapidement possible, ceci afin d'assurer la sécurité de nos soignants. Leur protection en priorité est primordiale pour qu'ils puissent assurer notre propre santé", commente le dirigeant Jacques Boyé.

Néanmoins, pour assurer cette montée en puissance, l'entreprise cherche à recruter. Paul Boyé Technologies recherche donc activement des électro mécaniciens. Au moins quatre à cinq recrues, titulaires d'un BTS en maintenance industrielle sont espérées. Pour le moment, le fabricant de masques chirurgicaux et FFP2 emploie 247 salariés en France, pour un chiffre d'affaires annuel de 90 millions d'euros.

Pour postuler, deux options : par mail à contact@paulboye.fr ou appeler le 05 34 48 21 00.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :