Dessine-moi Toulouse : qui sont les 15 lauréats ?

 |   |  602  mots
Le quartier des Argoulets va accueillir une école d'e-sport et des courses de drones en réalité augmentée.
Le quartier des Argoulets va accueillir une école d'e-sport et des courses de drones en réalité augmentée. (Crédits : Toulouse Métropole)
Le président de Toulouse Métropole Jean-Luc Moudenc a dévoilé ce mercredi 13 mars les 15 lauréats du concours Dessine-moi Toulouse. Au programme : une cité des sports au stade Ernest Wallon, un pôle esport et activités virtuelles aux Argoulets, un centre réunissant les filières créatives à Saint-Aubin...

À l'occasion du Mipim, le rendez-vous international des professionnels de l'immobilier qui se tient en ce moment à Cannes, Toulouse Métropole a annoncé les 15 projets lauréats du concours urbanistique Dessine-moi Toulouse.

Une cité des sports au stade Ernest Wallon

cite des sports

Vue d'architecte de la future cité des sports (Crédits : DR).

Parmi les projet retenus, figure notamment la création d'une cité des sports aux abords du stade des Rouge et Noir. Le programme imaginé par Unibail-Rodamco-Westfield comprend un centre de formation multi-sports avec internat pour les jeunes talents, un musée du rugby, un parking silo, un hôtel et des bureaux. Par ailleurs, il est prévu une rénovation du Stade Ernest-Wallon avec de nouveaux vestiaires, mais aussi une cafétéria.

Les sports virtuels aux Argoulets

esport

Vue d'architecte du projet Icone (Crédits :DR).

En parallèle, aux Argoulets, le projet Icone (porté par Edelis) prévoit de créer un bâtiment en forme de cercle pour accueillir une école dédiée à l'eSport (compétitions de jeux vidéo), aux activités de réalité virtuelle ou encore des courses de drones en réalité augmentée.

Des studios de production dans la crypte de Saint-Aubin

Fermée au public depuis 2004, la crypte de Saint-Aubin va accueillir avec le projet Lighthouse (porté par Icade Promotion) des studios de production et plus globalement des entreprises des filières créatives (cinéma, animation, jeux vidéo), ainsi que des startups. Parmi les exploitants, figure notamment La Mêlée.

Un restaurant bistronomique au château de Paléficat

agriville

Vue d'architecte du projet Agriville (Crédits : DR).

Au nord de Toulouse, dans le château de Paléficat, "un restaurant bistronomique cuisinant des produits 0 km" sera créé ainsi qu'un tiers-lieu animé par Allô Bernard, une MJC et une guinguette. À ses abords, seront construits 210 logements (gérés par Crédit Agricole Immobilier pour le privé et le Groupe Les Chalets pour les logements sociaux) et 368 m² de commerces et activités (crèche, pôle santé et boulangerie).

Des produits bio cultivés sur les berges de l'Hers

agriparc

Dessin du projet Agroparc (Crédits : DR).

À l'est de Toulouse, les berges de l'Hers vont accueillir une trentaine d'hectares de productions agricoles. Une partie des aliments bio cultivés sur l'Hers pourront être transformés et distribués sur un site dans le quartier des Trois cocus. Par ailleurs, 45 logements sociaux (Groupe Les Chalets) sont prévus, répartis sur trois parcelles.

Les Halles Amouroux réaménagées pour accueillir des artisans

habitat cousu main

Vue d'architecte du projet Habitat cousu main (Crédits : DR).

Concernant les Halles Amouroux, c'est le projet porté par Nexity/LP Promotion qui est lauréat. À l'intérieur, 15 ateliers privatifs associés à des espaces mutualisés pour les artisans seront aménagés ainsi qu'une cantine ouverte également aux habitants. Un espace de "co-manufacturing" géré par AtHome132 logements, dont 46 logements sociaux seront construits aux abords.

Par ailleurs, il est prévu de construire dans le quartier des Pradettes une résidence intergénérationnelle de 70 habitations (portée par Patrimoine SA Languedocienne) avec 70 % de logements dédiés aux seniors et 30 % de logement familiaux. Dans le quartier Jolimont, un autre projet accueillera notamment le supermarché coopératif de La Chouette Coop. De même, un pôle d'activités dédié à l'économie sociale et circulaire (avec notamment la Maison du vélo ou l'association Cycle-Re) et un cinéma seront installés dans le quartier Lapujade. Enfin, l'ancien bâtiment de l'OMS à proximité de l'ancienne usine AZF sera réhabilité avec des salles de conférences.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/03/2019 à 12:06 :
Bonjour
Tout ça c’est parfait, mais pourquoi ne pas aussi mettre un marché aux fleurs au centre ville , a Victor Hugo lorsque le lundi le marché est fermée, ce serait judicieux et beau à voir et ce bel ensemble ré aménager par vous Monsieur Moudenc il animerait le centre ville déserté par la crise gilets jaunes , savez vous que les couleurs des fleurs ont une importance sur le comportement de l’etre Humain ! Oui oui , merci d’y penser
Cordialement

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :