Troisième ligne de métro à Toulouse : le calendrier se précise

 |   |  446  mots
La troisième ligne de métro de Toulouse doit être mise en service fin 2025.
La troisième ligne de métro de Toulouse doit être mise en service fin 2025. (Crédits : Rémi Benoit)
Tisséo vient de lancer une campagne de sondages des sous-sols, l'une des phases préparatoires en vue de la construction de la troisième ligne de métro de Toulouse. À cette occasion, les élus ont précisé les dates des prochaines étapes d'ici l'ouverture de la ligne prévue fin 2025.

Des engins de chantier vont sillonner dans les six prochains mois les abords des 21 futures stations de la troisième ligne de métro de Toulouse. Il ne s'agit pas encore du début des travaux de construction, mais d'une campagne de sondages des sous-sols.

Concrètement, des échantillons de terre vont être prélevés à 20 mètres de profondeur afin de dimensionner les ouvrages et décider de l'emplacement des stations (avec une précision au mètre près). D'ici la fin de l'année, les travaux préparatoires vont se poursuivre avec notamment les premières fouilles archéologiques.

Les entreprises en charge des travaux désignées cette année

D'autres échéances cruciales en amont de la construction sont prévues en 2019. À commencer par le choix des entreprises qui vont réaliser les travaux. Pour le construction des tunnels de métro, après un premier appel d'offres infructueux (suite à la proposition commune entre deux concurrents habituels), une nouvelle consultation a été lancée début octobre. Les trois maîtres d'œuvre seront choisis au cours du premier semestre 2019. D'autre part, un appel d'offres est également en cours pour le matériel roulant.

Lire aussi : Métro : Tisséo lance l'appel d'offres pour le matériel roulant de la troisième ligne

"Quatre candidats sont en course : le Français Alstom Transport, l'Allemand Siemens Mobility (à l'origine du système roulant actuel du métro toulousain, ndlr), le consortium italo-japonais Ansaldo-Hitachi et l'Espagnol CAF adossé au Français Thalès", a indiqué le président de Tisséo Ingénierie, Francis Grass, le 17 janvier dernier.

Le choix définitif du constructeur sera alors connu fin 2019.

L'enquête publique lancée avant l'été

C'est également cette année que se tiendra l'enquête publique, une autre étape déterminante pour le projet puisqu'il s'agit de recueillir l'avis des citoyens sur le troisième ligne de métro.

"Nous allons déposer le 6 février prochain notre dossier en préfecture. Nous espérons lancer l'enquête publique avant l'été, elle devrait durer cinq semaines", a précisé Francis Grass. Cette procédure de consultation pourrait trancher l'issue du projet. "Si les retours sont positifs, c'est bingo pour la troisième ligne de métro", lâche Jean-Michel Lattes, le président de Tisséo Collectivités.

Selon ce dernier, un tel feu vert rendrait difficile la remise en cause du projet même si la majorité municipale actuelle n'était pas reconduite lors des élections municipales de mars 2020. Le début officiel des travaux de la troisième ligne est désormais programmé pour 2021 avec une mise en service fin 2025.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/03/2019 à 6:54 :
Cette 3 eme lignes va procurer. Une mobilité exceptionnelle et en même. Temps une importante réduction de la pollution

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :