Un an de retard pour la troisième de métro à Toulouse

 |   |  557  mots
La ligne TAE comportera 21 stations sur 27 kilomètres de tracé.
La ligne TAE comportera 21 stations sur 27 kilomètres de tracé. (Crédits : Systra-Arcadis)
La ligne Toulouse Aerospace Express sera finalement mise en service à la fin de l’année 2025, soit un an après la date initialement prévue. En cause, un appel d’offres sur la maîtrise d’ouvrage jugé infructueux par Tisséo après une proposition commune entre deux concurrents habituels. Par conséquent, une nouvelle consultation a été lancée, ce qui engendre ce retard.

Toulouse devait accueillir initialement sa troisième ligne de métro au cours de l'année 2024. Finalement, sa livraison a été reportée...d'un an, c'est en tout cas ce qu'a annoncé Tisséo mercredi 2 octobre, lors de son comité syndical. Pour justifier l'arrivée de la ligne TAE fin 2025, la structure en charge des transports en commun toulousains avance un problème technique lors du choix du maître d'œuvre à l'occasion d'un appel d'offres.

"Nous nous attendions à trois voire quatre concurrents d'envergure, et nous n'avons finalement reçu que deux offres. Une offre provenait de deux entreprises dont nous pensions qu'elles candidateraient séparément (Systra et Égis) et une autre provenait d'une entreprise d'ingénierie franco-belge (Tractebel). La première offre était 20 millions d'euros plus chère que la seconde, et nous ne trouvions pas cela justifié. Et on ne pouvait pas accepter la seconde car les délais de réalisation étaient plus longs que ceux prévus et l'entreprise en question ne disposait pas de référence sur Toulouse", explique Francis Grass, président de Tisséo Ingénierie, la filiale en charge des études et des travaux pour les transports en commun toulousains.

Face à une telle situation, Tisséo a tenté de chercher un recours juridique devant l'offre commune de deux concurrents habituels qui ont déjà œuvré sur plusieurs chantiers de l'agglomération toulousaine. Ajoutez à cela, qu'accepter l'offre commune exposait le syndicat en charge des transports en commun à un recours de la part de l'entreprise Tractebel. Et surtout, comment justifier politiquement le choix d'une offre plus chère dans ses temps de restriction budgétaire pour les collectivités locales ?

"Ce retard dans le choix du maître d'œuvre est un contretemps que nous assumons totalement. Accepter cette offre signifiait se soumettre au diktat de grands groupes", juge Jean-Michel Lattes, président de Tisséo, et adjoint à la mairie de Toulouse en charge des transports.

Enquête publique en 2019

Par conséquent, après avoir jugé la première consultation infructueuse, un nouvel appel d'offres pour la maîtrise d'ouvrage a été lancé par Tisséo, avec une nouvelle méthode, afin de faire jouer davantage la concurrence. L'autre objectif est aussi d'obtenir des tarifs plus intéressants pour un chantier dont la facture totale est estimée à 2,4 voire 2,5 milliards d'euros.

"Au lieu de faire un seul et même lot pour la maîtrise d'ouvrage du chantier de TAE comme dans le précédent appel d'offres, nous avons décidé de faire trois lots. Un lot pour le tronçon central sous terre et deux autres pour les deux tronçons en extérieur. Nous avons déjà reçu quatre candidatures pour le tronçon central, huit candidatures pour l'un des tronçons extérieurs et neuf pour l'autre", se réjouit Francis Grass.

La consultation doit s'achever en fin d'année et les trois maîtres d'œuvre seront choisis au cours du premier trimestre 2019. Parallèlement à cette procédure, Tisséo veut lancer l'enquête publique sur la troisième ligne de métro mi 2019, étape préalable au lancement des travaux. Les premiers coups de pioche sont espérés fin 2019 ou début 2020.

Lire aussi : Troisième ligne de métro : quel est le tracé définitif choisi par Tisséo ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/10/2018 à 2:29 :
Décidément dans cette ville tout est toujours en retard .
Remarque avec des élus dans les transports qui choisissent l'occitan à la place de l'anglais pour les annonces dans le métro rien ne m'étonne .......
a écrit le 04/10/2018 à 18:22 :
Décidément dans cette ville tout est toujours en retard .
Remarquez avec des élus dans les transports qui choisissent l'occitan à la place de l'anglais pour les annonces dans le métro rien ne m'étonne .......
a écrit le 04/10/2018 à 18:21 :
Décidément dans cette ville tout est toujours en retard .
Remarquez avec des élus dans les transports qui choisissent l'occitan à la place de l'anglais pour les annonces dans le métro rien ne m'étonne .......

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :