Régionales : percée historique du FN devant le PS en Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées

 |   |  921  mots
(Crédits : Rémi Benoit)
En Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées, Louis Aliot (FN) arrive en tête du premier tour avec 31,83 % des voix. Derrière lui, la candidate du PS Carole Delga obtient 24,41% des voix. En troisième position, Dominique Reynié, candidat LR-UDI-Modem recueille 18,84 % des voix. Au niveau national, le FN arrive en tête dans six régions.

Les premiers résultats des élections régionales en Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées ont été dévoilés à partir de 20 heures ce dimanche 6 décembre.
Au terme des résultats définitifs, Louis Aliot, le candidat du Front National, arrive en tête de ce premier tour avec 31,83 % des voix. Derrière lui, la candidate du PS Carole Delga obtient 24,41 % des voix. En troisième position Dominique Reynié, candidat LR-UDI-Modem recueille 18,84 % des voix. Gérard Onesta est tout juste en position de se maintenir au second tour avec 10,26 % des voix.

En Haute-Garonne, département présidé par le socialiste George Méric, Carole Delga arrive en tête avec 31,91 % des voix, suivie de Louis Aliot (24,81%) et Dominique Reynié (19,53 %). Gérard Onesta obtient 11,66 % des voix dans le département.

À noter qu'à Martres-Tolosane, commune où Carole Delga a été maire, la candidate  obtient 52,99 % des voix, devant le FN Louis Aliot (27,7 %,) et Dominique Reynie (10,99 %).

La participation sur la grande région est de 52,25 %, correspondant à la moyenne nationale.

Triangulaire au second tour ?

Depuis plusieurs mois, les sondages annonçaient une triangulaire au second tour dans la région, opposant Carole Delga, Louis Aliot et Dominique Reynié. Ce dernier, qui peut se maintenir, obtient néanmoins moins de voix que ce que lui prédisaient les sondages.

Le président du parti Les Républicains Nicolas Sarkozy, qui s'est exprimé vers 20h30, ne souhaite "ni fusion ni retrait" des listes de la droite pour le second tour, excluant ainsi toute alliance avec le PS dans les régions où les candidats Front National sont en tête. En échos, le candidat LR Dominique Reynié déclare ce soir que sa liste "est la seule alternative" pour battre le FN. Dans son QG toulousain ce soir, le candidat n'est pas entouré de ses soutiens locaux ( Vincent Terrail Novès, tête de liste Haute-Garonne, Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse ou encore Laurence Arribagé, députée LR, ne sont pas à ses côtés).

Au niveau national, Emmanuelle Cosse, présidente d'EELV, appelle quant à elle à la fusion des listes de gauche. Et c'est là un des enjeux principaux de l'entre-deux tours en Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées : les négociations entre Carole (PS) et Gérard Onesta (EELV). Les discussions auraient d'ailleurs commencé dès hier soir entre les deux têtes de liste , selon les proches de Carole Delga. Au QG de la socialiste ce soir, militants et élus présents ont paru soulagé dès l'annonce des premières tendances.

Gérard Onesta déclare ce soir qu'il est pour "une jonction des listes PS et EELV" mais "dans le même rapport que celui des urnes, un rapport de un à deux" estime-t-il, avant d'appeler Carole Delga "à la responsabilité".

Jean-Christophe Cambadélis, le président du PS, a pris la parole vers 22 heures. Pour lui, "le PS et la gauche seront présents là où le total gauche permet de l'emporter et de barrer la route au FN". Carole Delga, qui s'est exprimée tardivement, lance "un appel citoyen" à destination notamment des abstentionnistes : "L'extrême droite à la tête de notre région serait un immense gâchis" selon elle.

Louis Aliot affirme de son côté que "battre le PS est possible, souhaitable et salutaire". Il a reçu le soutien du maire de Béziers Robert Ménard.

De son côté, Philippe Saurel déclare "ne pas être propriétaire des voix" et annonce une réunion lundi mati à 11h à Toulouse avec l'ensemble de ses têtes de liste départementales pour prendre une décision en vue du second tour.

Le FN en tête dans 6 régions sur 13

Au niveau national, ces régionales sont sans conteste les élections qui marquent le succès du Front National. Florian Philippot recueille 35 % en Alsace Lorraine Champagne-Ardenne. Les régions Centre Val de Loire et Bourgogne Franche-Comté ont également mis en première position des candidats du Front National. Jean-Christophe Cambadélis a annoncé le retrait du PS au second tour en Paca (où Marion Maréchal Le Pen obtient 41 % des voix) et Nord Pas de Calais Picardie (où Marine Le Pen obtient 40 % des voix).

Dans la région Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées, ce n'est pas la première fois que le FN s'apprête à rentrer à l'assemblée régionale, mais il n'a en revanche jamais été aussi fort. Dans cette région historiquement ancrée à gauche, le PS arrive en deuxième position.

Les résultats par département

Pyrénées-Orientales (département de Louis Aliot)

Louis Aliot 41, 70 %

Carole Delga 19,08 %

Dominique Reynié 17,40 %

Gérard Onesta 9,50 %

Tarn (département d'origine de Gérard Onesta)

Louis Aliot 30,83 %

Carole Delga 25,70 %

Dominique Reynié 21 %

Gérard Onesta 9,61 %

Ariège

Carole Delga 31, 30 %

Louis Aliot 28,44 %

Dominique Reynié 15,10 %

Gérard Onesta 13,28 %

Hautes-Pyrénées

Carole Delga 30,40 %

Louis Aliot 24,01 %

Dominique Reynié 19,05 %

Gérard Onesta 12,25 %

Damien Lempereur 5,37 %

Lozère

Dominique Reynié 27,10 %

Carole Delga 24,98 %

Louis Aliot 23,56 %

Gérard Onesta 9,80 %

Philippe Saurel 5,22 %

 Lot

Carole Delga 31,73 %

Dominique Reynié 22,02 %

Louis Aliot 21,36 %

Gérard Onesta 11,50 %

Gers

Carole Delga 30,24 %

Louis Aliot 26,35 %

Dominique Reynié 19,92 %

Gérard Onesta 9,24 %

Damien Lempereur 5,42 %

Tarn et Garonne

Louis Aliot 35,65 %

Carole Delga 22,68 %

Dominique Reynié 20,04 %

Gérard Onesta 8,81 %

Aveyron (département d'origine de Dominique Reynié)

Dominique Reynié 30,53 %

Carole Delga 25,50 %

Louis Aliot 21,74 %

Gérard Onesta 10,08 %

Aude

Louis Aliot 37,06 %

Carole Delga 25,99%

Dominique Reynié 14,81 %

Gérard Onesta 9,14 %

Gard

Louis Aliot 40,64 %

Carole Delga 17,84 %

Dominique Reynié 17,25 %

Gérard Onesta 9,41 %

Hérault

Louis Aliot 35,90 %

Carole Delga 16,83 %

Dominique Reynié 15,80 %

Philippe Saurel 13,28 %

Gérard Onesta 9,72 %

Haute-Garonne (département de Carole Delga et Gérard Onesta)

Carole Delga 31,91 %

Louis Aliot 24,81 %

Dominique Reynié 19,53 %

Gérard Onesta 11,66 %

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/12/2015 à 10:05 :
Sachant que la région contient Béziers et le Gard, c'est à moitié étonnant; ceci dit Mme Delga a une réserve de voix assez importantes, car EELV et Philippe Saurel ont localement fait des scores non négligeables.
A noter que ces derniers étaient les seuls à faire campagne essentiellement pour la région
a écrit le 06/12/2015 à 23:41 :
Centre Val d'Oise ? une nouvelle région ?

Relisez-vous !!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :