Comment le réseau TER d'Occitanie s'adapte à la crise sanitaire

 |   |  830  mots
Plus de 40 000 masques lavables et donc réutilisables ont été offerts aux usagers du réseau TER d'Occitanie face à la crise sanitaire.
Plus de 40 000 masques lavables et donc réutilisables ont été offerts aux usagers du réseau TER d'Occitanie face à la crise sanitaire. (Crédits : Rémi Benoit)
Face à la crise sanitaire du Covid-19, le Conseil régional d'Occitanie et la SNCF ont dû adapter le réseau TER sur le territoire. Ainsi, avec le dispositif "Accès Train Serein", comprenant notamment la distribution de masques aux voyageurs et l'obligation de s'enregistrer avant de monter à bord, le duo espère redonner confiance à ce mode de transport. Actuellement à 50%, l'offre de trains régionaux devrait revenir à la normale à la fin du mois de mais. Reportage.

Le déconfinement enclenché le 11 mai partout en France a été corrélé à une reprise du trafic ferroviaire dans un volume bien plus important qu'il ne l'a été sur les deux derniers mois. Quasiment à l'arrêt, le réseau TER d'Occitanie est désormais revenu à la moitié de ses capacités ces derniers jours.

"Sur les 197 rames en possession du Conseil régional d'Occitanie (le transport ferroviaire est une compétence de la collectivité, ndlr), la moitié sont aujourd'hui en service et c'est loin d'être simple car cela a demandé d'importantes opérations de maintenance après cet arrêt forcé", explique Philippe Bru, le directeur régional Occitanie SNCF Voyageurs. "Aujourd'hui, nous sommes à 50%, mais dès le 18 mai, je souhaite que nous soyons à 60% de notre offre habituelle, avant un retour à la normale dès la fin du mois de mai", ajoute la présidente de la Région, Carole Delga, en visite à la gare de Muret (Haute-Garonne) le 14 mai.

TER masques

Carole Delga, accompagnée de Philippe Bru, est venue constater sur le terrain l'application du dispositif "Accès Train Serein" qui entraine la suppression d'une place sur deux dans les TER (Crédits : Rémi Benoit).

Seulement, les Français, face à la pandémie de Covid-19, délaissent les transports en commun au profit de la voiture individuelle et le ferroviaire n'échappe pas à la règle. Si l'affluence est en hausse chaque jour, elle est seulement de 10% sur le réseau TER d'Occitanie pour cette semaine de reprise.

Un dispositif unique pour redonner confiance aux voyageurs

Alors, afin de redonner confiance aux usagers, et surtout pour éviter un pic de pollution, la Région Occitanie a décidé de mettre en place en partenariat avec la SNCF un dispositif inédit : "Accès Train Serein". "Entre la prise de décision et la reprise, nous n'avons eu que 48 heures pour installer le dispositif", nous confie Philippe Bru.

TER masques

Plusieurs milliers d'autocollants de ce genre ont été installés dans les gares d'Occitanie en l'espace de 48 heures, comme ici à Muret (Crédits : Rémi Benoit).

En l'espace d'un week-end, toutes les gares de l'Occitanie ont été "décorées" de stickers sur les bancs et chaises pour condamner des places et ainsi respecter le mètre minimum de distance entre chaque individu. Un marquage au sol a aussi été installé pour séparer les flux de personnes et donc éviter les contacts en se croisant. Par ailleurs, les guichets qui n'en avaient pas...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :