Anywaves lance sa première mini-antenne pour nanosatellites dans l'espace

 |   |  975  mots
Le satellite EyeSat du Cnes aura à son bord une des antennes d'Anywaves.
Le satellite EyeSat du Cnes aura à son bord une des antennes d'Anywaves. (Crédits : CNES/Emmanuel Grimault, 2017)
La startup toulousaine Anywaves développe des antennes innovantes à destination des petits satellites. La jeune pousse verra sa première antenne miniature mise en orbite le 17 décembre. Elle lance une levée de fonds pour recruter de nouveaux collaborateurs et étendre la commercialisation de ses antennes en Asie.

Première expérience spatiale pour Anywaves. Le 17 décembre, le satellite EyeSat du Cnes sera mis en orbite. Il aura à son bord une des antennes de la jeune pousse. Créée en avril 2017, la startup toulousaine développe des mini-antennes pour la nouvelle génération de nanosatellites des constellations.

"Nous sommes les seuls équipementiers sur le marché des antennes pour nanosatellites en Europe", souligne Nicolas Capet, fondateur et président d'Anywaves.

De 10 centimètres de côté pour 1 centimètre d'épaisseur, ces antennes miniatures sont capables de transmettre des informations sur l'état du satellite. Et ceci, grâce à certaines propriétés de la céramique et une structuration en impression 3D.

"La céramique est un matériau très résistant à l'environnement, aux radiations et aux températures. On le structure en 3D pour ajuster ses propriétés électromagnétiques à partir de la fabrication additive. On peut alors concevoir des antennes optimales sans être restreint par la technologie", explique le dirigeant.

La société exploite un brevet développé par Nicolas Capet lorsqu'il était encore au service antennes du Cnes. Diplômé de l'École nationale de l'aviation civile et détenteur...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/11/2019 à 23:27 :
C'EST vraiment cool j'aime la science

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :