Greenvest Solutions développe des énergies renouvelables par les données satellites et l’IA

Selon un bilan de l’organisme de recherche international Bloomberg New Energy Finance (BNEF), les investissements dans toutes les énergies renouvelables (éolien, solaire, géothermie, biocarburants, etc.) ont atteint 332,1 milliards de dollars en 2018. Un montant en recul de 8% par rapport à 2017. Depuis Toulouse, la startup Greenvest Solutions souhaite améliorer ces chiffres. Elle a mis au point une plateforme qui applique l’intelligence artificielle aux données spatiales afin d'aider dans la conception d'infrastructures d'énergies renouvelables.

3 mn

Greenvest Solutions fait des calculs prédictifs pour connaître les capacités de production d'une installation.
Greenvest Solutions fait des calculs prédictifs pour connaître les capacités de production d'une installation. (Crédits : Reuters)

Pour cette jeune startup, tout a commencé avec un hackathon. L'équipe s'est formée en juin dernier à Toulouse, lors de l'événement Act In Space, organisé par le CNES, l'ESA (Agence Spatiale Européenne) et Airbus Defence and Space. Leur défi ? Créer en 24 heures un projet utilisant les technologies spatiales afin de répondre à des problématiques communes mondiales telles que l'agriculture, la biodiversité, la protection environnementale, le climat, les énergies, le transport, etc.

"Avec mon équipe, nous avons décidé de travailler sur la problématique des clean energies ou énergies renouvelables. C'est comme ça qu'est née Greenvest, une plateforme analytique qui utilise des données satellites, ainsi que l'intelligence artificielle, afin de développer des solutions utilisant des énergies renouvelables comme des parcs solaires, éoliens, hybrides, etc. L'IA est sous la forme d'un algorithme qui calcule les données satellitaires", explique Sara Ramos, co-créatrice de l'outil.

Des calculs prédictifs de la production d'énergie

À la suite du concours, ils remportent le prix Entrepreneurship 2018, ainsi qu'un bon d'achat de 100 000 euros en données satellites de la part d'Airbus Defence and Space. Trois des cinq membres du projet décident de poursuivre l'aventure entrepreneuriale en créant, fin 2018, la startup Greenvest Solutions. Et pour cela, rien de mieux que la Ville rose, capitale européenne du spatial pour s'implanter.

Dorénavant Sara Ramos, Giambattista Salvi et Tohy Rakotovololona, ingénieurs en aérospatial ou en IA, proposent grâce à leur technologie des solutions personnalisées selon les clients pour déployer des infrastructures d'énergies renouvelables. Leur entreprise dispose par ailleurs du soutien et de l'aide d'Airbus, de l'Agence Spatiale Européenne et du CNES dans "l'accès à la data, le traitement des données spatiales et le développement de la technologie."

"Aujourd'hui, les plateformes pour calculer la production d'énergie solaire par exemple sont standardisées et pas assez personnalisées. De plus, si un client a besoin de faire une plantation hybride qui n'est pas à 100% solaire ou à 100% éolienne, il n'a pas d'outil adapté pour l'aider. Nous faisons des calculs prédictifs afin de connaître à l'avance les capacités de production d'une installation. Pour un producteur d'électricité par exemple, c'est intéressant d'avoir des prévisions quotidiennes de sa production. Il pourra ainsi anticiper le prix de vente de l'énergie voire même la vendre à un prix différent chaque jour", explique Sara Ramos, CEO de Greenvest Solutions.

Déjà un premier contrat

L'outil développé par la jeune pousse s'adresse principalement aux fournisseurs d'électricité, aux producteurs d'énergies renouvelables, aux gouvernements ainsi qu'aux compagnies qui disposent de grands aménagements, "telles qu'Airbus qui a beaucoup de terrain et que le constructeur peut peut-être utilisé pour produire des nouvelles énergies." Le prix du service est fixé selon plusieurs paramètres comme le type de données satellites utilisées (payantes ou gratuites), la complexité et la durée du projet.

Après seulement quelques semaines d'activité officielle, la startup a signé son premier contrat avec une compagnie électrique espagnole afin de mener un projet pilote de sept mois sur une plantation hybride. "Nous avons pas mal de potentiels clients à l'international qui se montrent intéressés", se réjouit la directrice. Par ailleurs, la jeune entreprise a été sélectionnée parmi 4 500 candidats en tant que "Top 500 deep-tech startups" pour participer en mars prochain à "Hello Tomorrow", le sommet mondial dédié à la science et la technologie de demain qui se tiendra à Paris.

Afin de se financer et poursuivre son développement, Greenvest Solutions souhaite lever dès à présent 50 000 à 100 000 euros de fonds, puis 400 000 euros lors d'un second tour de table en juin prochain. Elle cherche également à renforcer son équipe avec le recrutement "d'un expert en énergie ainsi que de l'aide en management et finances."

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.