Le drone Boreal obtient le feu vert pour voler sur de grandes distances au-dessus de la mer

 |   |  529  mots
Le drone Boreal pourra désormais voler jusqu'à 70 km en milieu maritime pour des opérations de vol hors vue.
Le drone Boreal pourra désormais voler jusqu'à 70 km en milieu maritime pour des opérations de vol hors vue. (Crédits : Boreal)
La société toulousaine Boreal vient d'obtenir une autorisation de vol en grande élongation pour son drone, sur des sites maritimes et forestiers sur l’ensemble du territoire français. Délivrées par La Direction Générale de l'Aviation Civile (DGAC), ces autorisations (qui sont une première française pour un appareil à voilure fixe de 25kg), vont lui permettre de développer de développer son offre, de s'ouvrir vers de nouveaux marchés et d'étendre sa clientèle. Voici pourquoi.

C'est une première française : le drone Boreal, de la société éponyme, vient d'être le premier appareil à voilure fixe de 25kg à obtenir des autorisations spécifiques de vols de grande élongation sur le territoire hexagonal. Délivrées par La Direction Générale de l'Aviation Civile (DGAC), ces autorisations vont permettre à la société Boreal de faire opérer son drone en milieu maritime jusqu'à 70 km de distance et en milieu forestier jusqu'à 2 km, sur des sites préalablement identifiés.

"Avant ces autorisations nous étions dans le scénario de vol S2, donc à chaque fois qu'il y avait des opérations de grandes envergures, il fallait demander...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :