Une intelligence artificielle pour détecter le Covid-19 testée à Toulouse

 |  | 800 mots
Le service de réanimation du CHU de Toulouse a testé un système automatique pour détecter le Covid-19.
Le service de réanimation du CHU de Toulouse a testé un système automatique pour détecter le Covid-19. (Crédits : Rémi Benoit)
Le Cnes et le CHU de Toulouse ont développé un système de détection automatique des lésions pulmonaires caractéristiques du Covid-19 à partir d'une simple échographie. Cette innovation pourrait être utilisée à terme pour surveiller l'ensemble des pathologies respiratoires sévères. Présentation.

Au plus fort du pic épidémique, le CHU de Toulouse a accueilli simultanément plus de 200 patients souffrant du Covid-19. Pour faciliter le tri des patients, les équipes de réanimation du CHU de Toulouse travaillent depuis le mois d'avril avec le Cnes sur un système de détection automatique des lésions pulmonaires caractéristiques du virus à partir d'une simple échographie.

"L'échographie est un examen bien connu du grand public, notamment pour le cœur, le foie ou les voies biliaires. Mais étonnamment, elle est utilisée seulement depuis une dizaine d'années pour les poumons où le scanner est privilégié. Les poumons sont remplis d'air, ce qui bloque la visualisation par les ultrasons lors de l'échographie. Le médecin obtient des images difficiles à interpréter", avance Stein Silva, médecin réanimateur au CHU de Toulouse et coordonnateur clinique du projet.

Quantifier l'atteinte pulmonaire

La collaboration avec le centre...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :