Des ruches connectées à l'université de Toulouse pour surveiller le déclin des abeilles

 |   |  695  mots
l'université Paul-Sabatier va installer au mois d'avril prochain cinq ruches équipées de capteurs pour suivre l'état de santé des colonies d'insectes.
l'université Paul-Sabatier va installer au mois d'avril prochain cinq ruches équipées de capteurs pour suivre l'état de santé des colonies d'insectes. (Crédits : Université Toulouse III)
Dans le cadre du projet APIcampus, l'université Paul-Sabatier va installer en avril prochain cinq ruches équipées de capteurs de température, de poids et même de son. Développés par des étudiants et la startup Beeguard, ces nouveaux outils doivent faire avancer la recherche sur les abeilles actuellement menacées par les pesticides mais aussi aider les apiculteurs à mieux anticiper la récolte.

Les objets connectés vont-ils permettre de sauver les abeilles ? Premières victimes des pesticides et de la propagation du frelon asiatique, les abeilles sont menacées de disparition. Certaines ruches en Europe affichent déjà des taux de mortalité de 80%. Cette disparition pourrait bouleverser toute la chaîne alimentaire étant donné que les pollinisateurs conditionnent la récolte des arbres fruitiers mais aussi du café et du cacao. Mais pour le moment, les chercheurs n'ont pas assez de données pour démontrer ce qui tue les abeilles. Pour y remédier, à Toulouse l'université Paul-Sabatier va installer au mois d'avril prochain cinq ruches équipées de capteurs pour suivre l'état de santé des colonies d'insectes.

"Le campus dispose déjà depuis quelques années d'une cinquantaine de ruches pour de la recherche. Elles ne sont pas équipées de capteurs, les seules informations que nous avons sur leur état de santé proviennent de l'apicultrice qui s'en occupe", explique Mathieu Lihoreau, chargé de recherche CNRS au Centre de recherche sur la cognition animale (CRCA) et spécialiste du bourdon.

Un capteur de son pour prédire les migrations d'abeilles ?

Pour mettre au point les ruches...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :