Le Bourget du spatial prévu à Toulouse en juin annulé

 |   |  600  mots
Le nouveau parc des expositions de Toulouse, le MEETT, devait accueillir le MEETT In Space en juin prochain.
Le nouveau parc des expositions de Toulouse, le MEETT, devait accueillir le MEETT In Space en juin prochain. (Crédits : Les Yeux Carrés)
Annoncé comme le Global Space, puis renommée MEETT In Space, le Bourget du spatial qui devait se dérouler à Toulouse à la mi-juin 2020 est annulé. En cause, la contexte sanitaire qui a mis à l'arrêt le chantier du futur parc des expositions de Toulouse, de plusieurs dizaines de milliers de mètres carrés, qui doit l'accueillir. La première édition de cet événement est donc reportée à dans deux ans. Les informations de La Tribune.

Le lancement de cet événement avait été annoncé, en grande pompe, lors de la dernière édition du Salon du Bourget, au cours du mois de juin 2019. Mais le Global Space, qui devait être l'équivalent de ce salon de l'aéronautique mais pour le spatial, ne verra pas le jour en 2020. Renommé depuis MEETT In Space, la première édition de cet événement, initialement prévue à Toulouse du 17 au 19 juin au sein du futur parc des expositions de Toulouse, a été annulée selon les informations de La Tribune.

Lire aussi : En images : le MEETT, finalisé à 85%, sera hors norme

"En raison de la crise sanitaire (Covid-19) que nous vivons actuellement Toulouse Métropole, la Région Occitanie, le CNES, la CCI de Toulouse ont décidé d'annuler l'édition 2020 de MEETT IN SPACE", explique un membre du comité de pilotage de ce projet.

En soit, cet événement qui devait permettre d'inaugurer le nouvel équipement métropolitain au nord de Toulouse n'est pas le seul à être annulé en France en raison du contexte. Ces derniers jours, le Grand Prix de Formule 1 de Monaco, Viva Technology, le Festival de Cannes et d'autres ont connu le même sort.

Le chantier du Parc des expositions à l'arrêt

Néanmoins, pour le MEETT In Space la situation est légèrement différente. Si la date (mi-juin) pouvait laisser un espoir aux organisateurs, en revanche l'avancée du chantier du futur parc des expositions n'a laissé aucun doute quant à l'impossibilité de tenir le Bourget du spatial à Toulouse dans trois mois.

"Europolia, la société publique locale d'aménagement de Toulouse Métropole qui gère le chantier, est contraint de reporter la remise du Centre de Conventions prévue le 1er avril 2020, en raison de plusieurs reports", peut-on lire sur le compte-rendu d'un comité de pilotage qui s'est tenu lundi 16 mars.

Les travaux de finition, comme l'installation de tribunes, d'Escalators à l'intérieur et autres équipements, ne sont pas encore achevés. De plus, la vérification des systèmes de sécurité a également dû être reportée. Ces multiples retards, sans compter la période de confinement imposée par le gouvernement qui met à l'arrêt la filière du BTP, font que pour le moment il est impossible de connaître ou prévoir la date de reprise des travaux.

MEETT

Le MEETT est composé d'un grand hall d'expositions de 40 000 m2, d'un centre de Conventions et Congrès de 15 000 m2 et d'une vaste aire d'exposition extérieure (Crédits : Rémi Benoit).

La première édition prévue finalement en 2022

Par conséquent, les collectivités locales et les partenaires associés au montage de cet événement comme le CNES, sont invités à se retrouver en septembre prochain, non pas pour travailler sur une édition 2021, mais plutôt 2022 ! Ce choix est justifié par la tenue du prochain salon du Bourget en juin 2021.

Pour mémoire, ce futur salon du MEETT In Space (initialement nommé Global Space) devait être une version repensée du Toulouse Space Show qui réunit tous les deux ans plusieurs milliers de professionnels de la filière spatiale. L'événement avait lieu jusqu'ici dans le Centre des Congrès Pierre Baudis, lieu qui a l'avantage d'être situé dans le centre-ville de Toulouse mais l'inconvénient d'être vétuste. Ainsi, l'ouverture du nouveau parc des expositions au nord de Toulouse devait être l'occasion de faire un événement spatial de grande renom et à haute ambition, dans la Ville rose, qui abrite de grands noms du secteurs. Ce n'est donc que partie remise.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :