Comment l'ISAE et Daher collaborent sur l'avion de demain

 |   |  638  mots
À l'instar du démonstrateur Éco-Pulse, élaboré par trois acteurs industriels dont Daher, ce dernier et l'ISAE-Supaero veulent mettre aussi au point un modèle d'avion hybride.
À l'instar du démonstrateur Éco-Pulse, élaboré par trois acteurs industriels dont Daher, ce dernier et l'ISAE-Supaero veulent mettre aussi au point un modèle d'avion hybride. (Crédits : Florine Galéron)
Pour répondre aux exigences climatiques, la filière aéronautique doit se réinventer. C'est dans ce sens que l'école ISAE-Supaero et le groupe Daher viennent de lancer une chaire pour concevoir et certifier l'avion hybride de demain. Néanmoins, ce travail de recherche devrait pour le moment se concentrer sur des avions de faible capacité.

Il n'est un secret pour personne que la filière aéronautique doit se réinventer pour continuer à exister face au défi environnemental. Le développement d'une filière de biocarburants est une partie de la réponse. L'autre partie quant à elle, se trouve dans la conception d'une nouvelle génération d'aéronefs. C'est tout l'intérêt de la collaboration qui vient d'être nouée entre l'ISAE-Supaero et le groupe Daher.

"Nos deux structures vont à présent travailler ensemble dans le cadre d'une chaire de recherches, pour concevoir, développer et tenter de certifier l'architecture de l'avion de demain, mais plutôt sur des petits modèles ne dépassant pas les 15 à 20 places, afin d'y inclure la dimension environnementale. Il faut une rupture, nous sommes capables de...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :