IA : "Les données sont devenues de l’or" selon le patron d'IBM France

 |   |  768  mots
Les données numériques, le nouveau trésor des entreprises.
Les données numériques, le nouveau trésor des entreprises. (Crédits : CC0 Creative Commons/Pixabay)
Alors que le gouvernement a présenté sa feuille de route pour le développement de l’intelligence artificielle en France jeudi 29 mars, la présidente de la Région Occitanie, Carole Delga, veut que son territoire rayonne dans ce domaine. Dans le même temps, le président d’IBM France, Nicolas Sekkaki, a fait une intervention à Toulouse sur le sujet. Pour lui, la peur que la machine remplace l’homme est en train de faire perdre du terrain à la France par rapport aux autres nations.

Intelligence artificielle. Depuis le début des années 2010, ces deux mots suscitent de l'espoir, de l'intérêt, mais aussi de l'inquiétude. Propriété des êtres vivants, l'intelligence est en train d'être implantée dans diverses innovations technologiques comme des robots parfois pour les rendre autonomes, parfois en soutien de l'homme dans des tâches répétitives  ou enfin pour améliorer le quotidien des citoyens. Une automatisation qui inquiète.

"Dès qu'on parle d'intelligence artificielle, on pense tout de suite que la machine va remplacer les hommes. Mais en restant focalisé sur cette idée, nous sommes en train de rater les véritables enjeux du sujet en France. L'IA est juste un outil qui va nous permettre de faire des choses dont nous n'étions pas capables auparavant", a expliqué Nicolas Sekkaki, président d'IBM France, lors d'un colloque sur les technosciences organisé au centre d'enseignement et de congrès de l'hôpital Purpan de Toulouse le 29 mars dernier.

Ce jour là, le président de la République, Emmanuel Macron, a présenté la feuille de route de la France pour l'intelligence artificielle, après que le député LREM et mathématicien lauréat de la médaille Fields, Cédric...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :