Le musée Aéroscopia change de propriétaire

 |   |  467  mots
Le musée Aéroscopia est actuellement géré par le groupe Manatour.
Le musée Aéroscopia est actuellement géré par le groupe Manatour.
Ouvert en 2015, ce lieu culturel dédié à l'histoire de l'aéronautique basé à Blagnac (Haute-Garonne) va changer de propriétaire. Jusqu'à présent, les murs du musée Aéroscopia appartenaient à la ville de Blagnac. Mais une délibération du conseil de Toulouse Métropole du 8 novembre vient de reconnaître le lieu "d'intérêt métropolitain".

Cela peut s'apparenter à une sorte de passage de témoin. Basé à Blagnac, entre les ateliers de l'avionneur européen Airbus et le futur Parc des Expositions, le musée Aéroscopia va changer de propriétaire.

Imaginé au début des années 2010, ce lieu culturel dédié à l'histoire de l'aéronautique était jusqu'à présent un projet porté par la mairie de Blagnac. Cette dernière était alors la propriétaire des murs. Mais désormais, cela ne sera plus le cas. Une délibération approuvée lors du dernier conseil de Toulouse Métropole, le 8 novembre, reconnaît le musée "d'intérêt métropolitain". En clair, sa gestion va être transférée de la ville de Blagnac à Toulouse Métropole.

"Toulouse Métropole, depuis le 1er janvier 2016, a reconnu d'intérêt métropolitain un certain nombre d'équipements culturels, socioculturels, socioéducatifs et sportifs qui répondent à des critères, notamment de rayonnement et d'usage à l'échelle métropolitaine et au-delà du territoire", explique l'institution métropolitaine.

Et pour le musée portant sur l'histoire de l'aéronautique ouvert en janvier 2015, la Métropole a déjà l'idée de l'insérer dans un "parcours" autour de la découverte scientifique. Le but final ? Développer le tourisme de loisirs à Toulouse.

Avec la Cité de l'espace et la Piste des Géants qui va ouvrir le 20 décembre, "c'est un véritable pôle de l'aventure scientifique qui pourra être proposé, si on ajoute à ce parcours le Museum et le Quai des savoirs, lieux de partage des savoirs et de mise en avant de la science vers tous les publics. Une ambition qui vise à renforcer l'attractivité de la Métropole dans un domaine qui constitue un de ses marqueurs : la culture scientifique", ajoute-t-on du côté de la Métropole.

Aucune conséquence sur le fonctionnement

Ce transfert de propriété des murs entre les deux institutions n'a aucune conséquence sur le fonctionnement du musée. Actuellement, le groupe toulousain spécialisé dans le tourisme industriel Manatour gère et anime ce qui se passe à l'intérieur même de l'Aéroscopia.

Cette mission lui a été confiée pour six années à compter de la date d'ouverture du musée, dans le cadre d'une délégation de service public (DSP). Le musée ayant ouvert le 14 janvier 2015, la DSP actuelle s'achèvera donc au 14 janvier 2021. Mais les prochaines négociations pour la future DSP s'effectueront auprès des services de Toulouse Métropole et non plus de la mairie de Blagnac.

Pour rappel, 217 000 visiteurs sont venus à Aeroscopia la première année (alors qu'il était attendu 120 000 touristes), 176 000 la deuxième année et à 173.000 en 2017.

Lire aussi : Pionnier du tourisme industriel, le groupe Manatour poursuit son développement

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :