Pionnier du tourisme industriel, le groupe Manatour poursuit son développement

 |   |  1110  mots
La visite d'entreprise, une activité en plein développement (ici un chaine d'assemblage d'Airbus)
La visite d'entreprise, une activité en plein développement (ici un chaine d'assemblage d'Airbus)
Le groupe Manatour a obtenu jeudi 1er décembre le marché des visites guidées de l’aéroport Toulouse-Blagnac. À cette occasion, Laurence Calmels, directrice générale du groupe, revient sur les enjeux du tourisme industriel et sur les projets de développement du groupe, qui enregistre un chiffre d'affaires de 6,2 M€ en 2015. Interview.

Comment est organisé le groupe Manatour ?

Le groupe Manatour regroupe trois filiales. La première, historique, s'appelle Taxiway. Cette filiale a été créée en 1990, par Philippe Nau et Jean-Pierre Mas (PDG du groupe) pour assurer les visites des chaînes d'assemblage d'Airbus. Cette filiale gère les visites d'entreprises, auxquelles viennent de s'ajouter les visites guidées de l'aéroport Toulouse-Blagnac, un contrat remporté le 1er décembre dernier. Ensuite, nous avons une seconde filiale qui s'appelle Manatech, qui gère le volet agence de voyage, réceptive (organisation de visites de la région pour des entreprises) et événementiel (organisation de séminaire). Enfin, notre dernière filiale, Manascopia, est en charge de la gestion du musée Aeroscopia ouvert le 14 janvier 2015.

Pour la première année d'exploitation du musée Aeroscopia, en 2015, vous vous attendiez à 120 000 visiteurs. Finalement, 210 000 ont franchi la porte d'entrée du musée. Comment peut-on expliquer cet engouement inattendu ou cette erreur d'estimation ?

Dans un business plan, quand nous évoquons 120 000 visiteurs, nous parlons de visiteurs payants. Dans les 210 000 visiteurs de l'année 2015, 183 000 sont des...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :