Cartoucherie : le chantier du programme Hype Park lancé

 |   |  565  mots
Plus de 400 logements seront disponibles dans le programme Hype Park, une fois terminé.
Plus de 400 logements seront disponibles dans le programme Hype Park, une fois terminé. (Crédits : Nexity)
En plein développement, l’éco-quartier de la Cartoucherie de Toulouse a été animé lundi 9 juillet par la pose de la première pierre de la future résidence Hype Park. Porté par le promoteur Nexity, ce projet immobilier comportera 7 bâtiments rassemblant près de 420 logements dont déjà 70 % sont réservés. Ils seront livrés, par tranche, entre septembre 2019 et fin 2020.

"C'est le début de la seconde phase du renouveau de la Cartoucherie", n'a pas hésité à lancer Cyrille Thonnelier, le directeur général Midi-Pyrénées du promoteur Nexity. En effet, lundi 9 juillet, sur un segment du futur éco-quartier de la Cartoucherie a été fêtée la pose de la première pierre du programme Hype Park, porté par ce promoteur.

Après la livraison de quelques centaines de logements les mois et années auparavant dans des bâtiments situés à quelques dizaines de mètres de là, le projet immobilier Hype Park doit donner un nouveau visage à ce futur éco-quartier qui doit accueillir à terme 8 000 personnes dans 3 500 logements. Ce programme contiendra pas moins de 7 bâtiments dans lesquels seront répartis 417 logements de diverses catégories.

Sur son ensemble, 131 de ces logements seront des logements étudiants, 42 autres seront des habitations à prix maîtrisés (un moyen d'accéder à la propriété pour les revenus modestes, ndlr) et 85 logements seront des logements sociaux. À noter que sur la totalité du programme, la moitié des logements proposés seront des habitations de plus de trois pièces. Enfin, environ 1 800 m2 en rez-de-chaussée seront consacrés à des commerces et à un pôle médical.

"Le programme Hype Park, dont les volumes répondent avec esthétisme à la densité urbaine du territoire et favorisent l'ensoleillement et l'éclairage naturel des appartements, comporte des logements libres vendus à prix maîtrisés, des logements sociaux, une résidence étudiants et des commerces en rez-de-chaussée. Il a été conçu pour que les résidents puissent profiter de belles vues sur Toulouse ou les Pyrénées, mais également accéder à la fois à l'intensité de la place centrale de l'éco-quartier de La Cartoucherie et aux Halles en direct ainsi qu'au centre-ville avec le tramway en pied d'immeuble", a décrit dans un communiqué le promoteur qui a rapporté un appel d'offres en décembre 2015 pour s'approprier ce marché.

Près de trois quarts des logements réservés

"La première tranche des logements de cet éco-quartier a reçu des avis contrastés, alors je souhaite que la seconde ait l'approbation des Toulousains. Ce programme est une très belle opération d'un point de vue architectural. Il est clair que la proposition faite par Nexity répondait à ce critère de qualité architectural", a réagi Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole.

Pour satisfaire les élus sur ce point, le promoteur immobilier a travaillé avec l'atelier Architectes Singuliers et l'atelier d'architecture Diana. Mais le projet semble aussi convaincre les potentiels acquéreurs puisque 70 % des logements seraient déjà réservés selon Nexity alors que la commercialisation a débuté l'année passée. Néanmoins la livraison de ces logements s'étalera de septembre 2019 à fin 2020, en plusieurs tranches.

Pour rappel, ce programme immobilier va être réalisé sur une partie des 33 hectares de friches industrielles laissées par les anciennes usines Giat le long de l'avenue de Grande-Bretagne. Ce terrain, en plus de logements, accueillera près de 78 000 m2 de bureaux et 15 000 m2 d'espaces publics, dont un groupe scolaire et un centre de petite enfance. Les Halles, quant à elles, seront rénovées pour en faire un tiers-lieu ultra-moderne. Les travaux doivent débuter en janvier 2019.

Lire aussi : Le projet de tiers-lieu à la Cartoucherie officiellement dévoilé

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :