Airbus taille drastiquement dans sa filiale d'aménagement cabine

L'avionneur européen Airbus a officialisé le lancement d'un PSE touchant sa filiale d'aménagement cabine, Airbus Interiors Services. Une centaine d'emplois sont menacés, soit 71% de l'effectif. Les syndicats s'interrogent sur le devenir d'une entité réduite à portion congrue dans un marché très concurrentiel.

2 mn

Airbus Interiors Services connaissait une forte croissance avant la crise.
Airbus Interiors Services connaissait une forte croissance avant la crise. (Crédits : Airbus)

Après avoir annoncé 3 600 suppressions de postes entre le siège, les usines, la filiale aérostructures Stelia et ATR, Airbus a officialisé le 25 août un plan de sauvegarde de l'emploi touchant cette fois sa filiale d'aménagement cabine.

Airbus Interiors Services (AIS) a été créée en 2017 après l'arrêt d'Airbus Jet Corporate Centre, spécialisée dans les cabines VIP pour les avions d'affaires. Alors que le marché de l'aviation d'affaires traversait une crise importante, la création d'AIS visait à réorienter l'activité de la filiale vers du service pour les compagnies aériennes. Airbus Interiors Services réalise principalement du retrofit, autrement dit de l'amélioration du confort des passagers via les meubles cabine ou de la mise à niveau en termes de connectivité (accès internet à bord, ndlr) pour des gros porteurs de type A380.

Une filiale en pleine croissance avant la crise

"Nous étions en pleine croissance depuis 2017. Au moment de la création d'Airbus Interiors Services, le chiffre d'affaires atteignait 22,5 millions et pour cette année les projections tablent sur 42,5 millions d'euros. Dernièrement, nous avions remporté des commandes sur des retrofits pour les A380 de la compagnie australienne Qantas Airways et Qatar Airways mais aussi des modifications de connectivité pour American Airlines, Air France ou British Airways.

Mais étant positionné sur les longs courriers et l'aménagement cabine, nous sommes très touchés par la crise. En 2021, le chiffre d'affaires devrait être divisé par deux et s'établir entre 15 et 20 millions d'euros", informe Xavier Metreau, représentant FO au sein de la filiale implantée à Blagnac.

FO demande la réintégration du personnel au sein du groupe Airbus

Face à une activité en berne, Airbus a dévoilé un PSE qui prévoit de passer d'un effectif de 140 à 40 salariés.

"Cela représente un baisse de 71% de l'effectif. Cette diminution drastique nous interroge sur la viabilité du projet, d'autant que le marché est très concurrentiel. Nous ne pourrons plus aborder les mêmes clients", alerte le syndicaliste.

FO demande dans un tract "le rattachement de l'intégralité du personnel Airbus Interiors Services à Airbus SAS", ajoutant que "Airbus SAS représente 95 % du chiffre d'affaires d'Airbus Interiors Services en 2019, ce qui démontre bien la collaboration étroite entre la maison mère et sa filiale".

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.